Aller au contenu principal

Vote bloqué sur les retraites agricoles : « Une manœuvre scandaleuse du gouvernement ! »

«Vote bloqué » : un mot technique qui a traduit la semaine dernière au Sénat, une attitude gouvernementale totalement irrespectueuse du travail parlementaire et des besoins de nos retraités agricoles. Cette procédure très rarement utilisée, ne l’avait pas été depuis 1993 au Sénat. Le Gouvernement a brandi cet étendard et a tout simplement voulu mettre le Sénat dans une impasse en le forçant à repousser la revalorisation des retraites agricoles à 2020 - ou plus clairement aux calendes grecques- alors que l’urgence est là et que les parlementaires réclamaient cette mesure pour 2018.

C’est un détournement pur et simple des voies parlementaires par le Gouvernement afin de repousser une proposition de loi déjà votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale en février 2017 et que les Sénateurs s’apprêtaient à adopter pour permettre dès cette année, une revalorisation des pensions de retraite les plus faibles du régime des non-salariés agricoles de 75% à 85% du SMIC.

Non seulement cette décision est scandaleuse sur le fond car, faut -il le rappeler, les pensions des anciens exploitants agricoles sont souvent indignes et inférieures au seuil de pauvreté, mais elle l’est également sur la forme car le gouvernement a décidé d’ imposer un vote bloqué.

Avec mes collègues Sénateurs nous avons refusé de céder à cette manœuvre gouvernementale qui nous obligeait soit à accepter le report de la mesure, soit à rejeter la mesure… Le groupe communiste, qui était à l'origine de cette proposition de loi, a ainsi décidé, avec le soutien de l'ensemble des sénateurs sauf ceux En Marche, de retirer le texte de la discussion et de l’inscrire à nouveau pour une nouvelle discussion dans l’espoir d’un état d’esprit plus serein et plus constructif du Gouvernement !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole