Aller au contenu principal

Viticulture
Vins volcaniques : un nouveau profil-type

Une étude menée par l'association Vinora confirme le profil-type des vins volcaniques. Un cahier des charges officiel devrait être déposé dès 2023.

L'Auvergne est le 1er vignoble de France, avec ses 400 ha de vignes plantées au pied de la Chaîne des puys.

Le 28 novembre 2022, l'association Vinora révélait les résultats de sa deuxième étude concernant les spécificités des vins issus de terroirs volcaniques. Ces recherches, menées avec le soutien du département du Puy-de-Dôme et de la région AuRA, ont permis de dresser un "portrait-robot" des Côtes d'Auvergne rouges issus de cépages Gamay. Pour ce faire, Vinora a rassemblé une équipe d'experts, parmi lesquels : Christian Coelho, maître de conférences à VetagroSup Lempdes, Benoit Marsan, enseignant chercheur en chimie du vin à l’université de Montréal ou encore John Szabo, master Sommelier et journaliste, spécialiste mondial des vins volcaniques.
D'après l'étude, le vin volcanique se démarquerait tant d'un point de vue sensoriel que pédologique : caractérisé par des notes poivrées intenses et une faible acidité, ses vignes présenteraient également une meilleure résistance à la sécheresse.
Ces découvertes sont particulièrement intéressantes pour l'Auvergne, premier vignoble volcanique français, qui compte pas moins de 400 hectares de vignes plantées sur éboulis basaltiques, pépérites, pouzzolane et pierres ponces.

Une expérience menée dans le 63

Afin de déterminer le profil des vins volcaniques, Vinora a choisi de comparer huit vins Gamay côtes d'Auvergne issus des vendanges de septembre 2021. Ils proviennent de huit parcelles différentes, situées à Boudes, Neschers, Gergovie et La Roche-Noire. Quatre de ces parcelles possédaient des sols argilo-calcaires tandis que les quatre autres bénéficiaient de sols basaltiques (volcaniques). Tous les vins, élevés dans la même cuverie, ont ainsi été conçus de la même manière: seules les caractéristiques de leurs sols différaient afin de déterminer avec certitude leur impact sur le goût et les caractéristiques chimiques du vin produit.

Résistance à la sécheresse

L'analyse des parcelles de sols basaltiques a révélé un déficit hydrique plus faible que celui des parcelles argilo-calcaires. Cette caractéristique donnerait aux vignes implantées sur des sols volcaniques une meilleure résistance à la sécheresse.
Par ailleurs, une analyse chimique a permis de mettre en lumière un dosage plus élevé de certains éléments et paramètres dans les vins volcaniques, tels que le pH, l'acidité volatile, l'acide lactique, l'acide succunique, le sodium, le strontium ou encore le lithium. À l'inverse, l'acide tartrique, le manganèse et le zinc s’y retrouvaient en plus faible concentration.

Profil sensoriel marqué

En mai 2022, après six mois d'élevage, 19 dégustateurs français et canadiens ont comparé les vins à l'aveugle. Les retours de dégustations s'accordent sur des caractéristiques notables qui recoupent les résultats des analyses chimiques réalisées. Les vins volcaniques présentent des notes poivrées intenses, une salinité et un caractère fumé prononcés, une acidité moindre et une fraîcheur aromatique très marquée.
Suite à cette étude, Vinora a lancé une cartographie des terroirs volcaniques en collaboration avec le syndicat des Côtes d'Auvergne. Un cahier des charges officiel devrait être déposé dans l'année dans l'optique de créer un label "vins volcaniques".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sécheresse 2022, TéléCalam ouverte jusqu'au 2 février
La déclaration des surfaces sinistrées est ouverte et concerne 179 communes puydômoises.  
16 communes du Puy-de-Dôme entrent en zone de surveillance et en zone réglementée suite à un foyer d'Influenza dans la commune limitrophe de Flayat (23).
La grippe aviaire aux portes du Puy-de-Dôme
Un foyer a été confirmé en début de semaine sur la commune limitrophe de Flayat en Creuse, une zone de surveillance et une zone…
La nouvelle aide bovine UGB pour 2023 : quels changements et à quelle date faire la déclaration ?
Parmi les changements importants de la prochaine PAC, l’aide bovine devient une aide à l’UGB bovin de plus de 16 mois. La FRSEA…
Loup
Le Puy-de-Dôme passe en cercle 3
Toutes les communes sont éligibles au financement des chiens de protection.
Dans l'Allier, l'OUGC décide de la répartition des volumes d'eau.
Gestion de l’irrigation par Organisme unique, quelles conséquences ?
Mercredi 18 janvier, le Syndicat des irrigants individuels (SII) a convié ses adhérents et plus largement les irrigants…
Les assurances et leurs fonctionnements demeurent identiques, notamment en grandes cult
Nouvelle assurance multirisques climatiques : regarder au cas par cas
Dans le nouveau cadre en 2023 pour l’assurance multirisques climatiques, grandes cultures, prairies, arboriculture et viticulture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole