Aller au contenu principal

Réglementation
Vingt-et-une nouvelles communes classées en Zone Vulnérable

Suite à la révision des zones vulnérables engagée en 2020, la Préfète coordinatrice du bassin Loire-Bretagne a arrêté, le 30 août dernier, un nouveau zonage avec mise en application immédiate au 1er septembre 2021.

Bâtiment d'élevage

De nouvelles zones vulnérables s'appliquent dans le département depuis le 1er septembre 2021. La Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme accompagne les agriculteurs vers leur application et renouvelle ses réunions d'informations les 23 et 24 novembre prochains.

Des extensions et de nouveaux classements

La récente révision des zones vulnérables s'étend partiellement ou totalement à une vingtaine de nouvelles communes. À celles-ci s'ajoutent cinq communes antérieurement classées sur une partie de leur territoire et qui sont désormais entièrement définies comme zone vulnérable.
Les nouvelles communes classées entièrement sont en Combrailles : Bussières - Château-sur-Cher - La Cellette - La Crouzille - Pionsat - Roche-d'Agoux - St-Hilaire - St-Maignier - St-Maurice-près-Pionsat - Vergheas et Virlet.
En Limagne, on retrouve : Aigueperse - Busséol - Bussières -et-Pruns (1) - Chaptuzat (1) - Chauriat (1) - Laps - Malintrat - Pignols - St-Agoulin (1) - St-Bonnet-es-Allier - St-Georges-sur-Allier - St-Maurice et Vensat.

Des restrictions au champ

Ce classement s'accompagne de plusieurs obligations réglementaires pour les agriculteurs. Il contraint ainsi chaque exploitation dont le parcellaire est entièrement ou partiellement concerné, à mettre en place un plan de fumure et un cahier d'épandage. Ils peuvent être réalisés par l'agriculteur lui-même avec l'appui d'outils d'aides à la décision et/ou de conseillers agronomiques de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme.
Les dates d'épandage des fumiers et lisiers sont également plus restreintes ainsi que pour les différents types d'engrais. La couverture des sols devient obligatoire en inter-culture. Toute exploitation d'élevage en zone vulnérable doit également disposer de capacités de stockage des fumiers et lisiers en conformité avec la réglementation.

(1) classées partiellement en 2017, et entièrement en 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les utilisateurs de l’abattoir réunis le 10 novembre à l’initiative du président de la Chambre d’agriculture.
L'abattoir d'Ambert face à son avenir
Le 10 novembre, à l’initiative du président de la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, était organisée une réunion d’information…
Parmi les sujets abordés, le projet alimentaire territorial sur le bassin de St-Eloy, mais aussi l’irrigation.
Une sérénité nécessaire dans les exploitations
Chambre départementale d’Agriculture, FNSEA 63 et Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme ont rencontré jeudi 28 octobre Guilhem Brun…
Faucheuse dans un champ
L'attrait pour les légumineuses relance les essais
Cette année encore les conditions climatiques n'ont pas favorisé le développement des légumineuses à graines dont le rendement…
Le Pass'installation pour les jeunes installés
Le 9 novembre, la Fédération des Caisses locales Groupama Puy-de-Dôme organisait sa journée annuelle Pass'installation destinée…
Bâtiment d'élevage
Vingt-et-une nouvelles communes classées en Zone Vulnérable
Suite à la révision des zones vulnérables engagée en 2020, la Préfète coordinatrice du bassin Loire-Bretagne a arrêté, le 30 août…
Les administrateurs de l'APLM ont profité d'une dégustation du fromage de raclette Mont Lait  dans les salons de l'Assemblée nationale pour sensibiliser députés et sénateurs du Massif central à la création d'un label Lait de Montagne.  Ici Eric Germain, trésorier de l'APLM aux côtés d'André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme.
Un label pour valoriser la Montagne
Alors que la notion " Montagne " est aujourd’hui galvaudée sur les marchés des distributeurs, l’Association des producteurs de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole