Aller au contenu principal

Vignoble des Côtes d'Auvergne
Vignoble Côtes d'Auvergne : feu le VDQS(1), vive l’AOC !

Les vignerons du Syndicat des Côtes d'Auvergne, le 28 octobre dernier, poussaient un ouf de soulagement. L'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) était homologuée, via un décret paru au Journal Officiel (voir encadré).

L’INAO(2), le 16 novembre 2010, a émis un avis favorable, à la demande d'accession à l'AOC du vignoble des Côtes d'Auvergne.

A cette reconnaissance, il manquait cependant une étape importante : l’homologation du cahier des charges, officialisée via une parution au Journal Officiel. Ce qui fut fait le 28 octobre 2011.

Autant dire que jusqu'à cette date, malgré l'adoubement de l’INAO, «on a eu un peu d'inquiétude, tout au long de cette année», raconte Paul Barbazanges animateur de la Fédération Viticole du Puy-de-Dôme. Le Syndicat des Côtes d'Auvergne, entre temps, pour répondre aux exigences du nouveau Code rural, a du faire revalider officiellement le cahier des charges par ses adhérents… Encore une étape que vignerons et vigneronnes ont franchie, sans coup férir.

 

Vingt deux ans de travail

Depuis 1989 en effet, pour obtenir l’AOC, le Syndicat présidé jusqu'à une date récente par Jean-Pierre Pradier, appuyé par des conseillers (notamment Pierre Sucheyre de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme), des organismes professionnels agricoles, des élus puydômois… a du répondre à de nombreuse exigences.

Pour qui connaît leur histoire, on sait à quel point les vignerons des Côtes d'Auvergne ont du ramer dans de nombreuses galères. Un exemple ? La réorganisation de l'INAO, (prolongements de délais), juste au moment où ils voyaient le bout du tunnel !

 

Des efforts récompensés

Il a fallu pour certains, abandonner des dénominations auxquelles ils étaient attachés depuis plusieurs décennies : Ainsi, seuls les rouges de Boudes, Châteaugay, Madargue, Chanturgue et le rosé de Corent garderont le bénéfice de leur dénomination locale. Le 15 décembre prochain, les vins d’une autre couleur issus de ces secteurs seront simplement étiquetés : Côtes d'Auvergne. Mais AOC ! Ils feront partie d'une appellation que les vignerons sont fiers d'avoir obtenue pour des cépages rouges (gamay, pinot) et blanc (chardonnay), qui a fait l'objet de nombreux reportages dans des revues spécialisées et généralistes.

Surfant sur la vague, le Syndicat des Côtes d'Auvergne présidé par Pierre Goigoux, collabore étroitement avec les fromages AOP (3) d'Auvergne, mène entre autre, des actions de promotion avec Clermont Foot, a reçu récemment l'Union des Sommeliers de France. Et ces derniers, par la voix de leur président l'ont affirmé : le vin Côtes d'Auvergne, de par sa qualité, a gagné sa place dans la cour des grands.

 

 

(1) Vin Délimité de Qualité Supérieure

(2) Institut National de l'Origine et de la Qualité

(3) Appellation d'Origine Protégée.

Décret n° 2011-1379 du 25 octobre 2011 relatif à l’appellation d’origine contrôlée «Côtes d’Auvergne »

 

Art. 1er - Le cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Côtes d’Auvergne » est homologué.

Il est publié au Bulletin officiel du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire et peut être consulté à l’adresse suivante : http://agriculture.gouv.fr/bulletinofficiel.

Art. 2 - L’arrêté du 3 novembre 2008 relatif à l’appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Côtes d’Auvergne » est abrogé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Co-président du concours, Jean-Claude Faure est éleveur de charolaises au sein du GAEC des Deux villages et conseiller municipal de la commune.
Ce week-end a lieu le 35ème concours charolais de St-Gervais
La 35ème édition du concours interdépartemental charolais de Saint-Gervais d’Auvergne aura lieu les 5 et 6 novembre…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Bâtiment d'élevage
Visites de bâtiments : une étape cruciale
Les portes ouvertes bâtiments, organisées par l’EDE et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, auront lieu les 8, 9 et 18…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole