Aller au contenu principal

Miss Montbéliarde
Venus, première dauphine aux couleurs du Puy-de-Dôme

17 départements, 118 vaches pour un maximum de participants : le concours de Miss nationale montbéliarde a battu son plein à Saint-Flour. Et les éleveurs du Puy-de-Dôme ont su se différencier.

Saint-Flour a accueilli récemment le fleuron des montbéliardes, "les géniteurs de demain", une fête pour désigner une Miss nationale et qui s'est avérée empreinte de beaucoup d'enthousiasme et de passion. L'élite nationale des vaches montbéliardes en cours de première lactation était ainsi représentée.
Une seule primipare était admise par élevage. Avec un âge au vêlage de moins de 37 mois, l'animal devait avoir obtenu un contrôle avec une production de 25 kg minimum.
Six places ont été octroyées au Puy-de-Dôme (voir tableau). Témoins de l'effort génétique consenti par les éleveurs du département, les six vaches présentes tenaient largement la comparaison avec l'élite de la race. Il faut rappeler qu'au préalable deux éleveurs, Lionel Brendani d'Egliseneuve d' Entraigue et Philippe Giraud de Romagnat, avaient effectué une visite de ces animaux pour juger de la pertinence de leur présence sur ce concours.
Après un premier défilé le samedi matin, la tension a monté d'un cran vers 14 heures quand les deux juges, Fabrice Garneret du Doubs et Nicolas Perrodin du Jura, ont communiqué la liste des animaux retenus pour les prix de meilleure mamelle et le prix de Miss (une catégorie jeune, une catégorie âgée pour chaque prix).
Cette seconde étape a récompensé les éleveurs du Puy-de-Dôme avec Veragruz de l'Earl de Grandval retenue parmi les 15 vaches en lice pour le prix de meilleure mamelle primipare âgée, et Venus du Gaec Elevage Morel retenue pour la meilleure mamelle et le prix de Miss, catégorie âgée.
Les juges procédant par élimination pour ne garder sur le ring que cinq vaches dans chaque catégorie, Venus du Gaec Elevage Morel fut l'une de celles- ci. Elle se vit décerner le Prix de première Dauphine derrière la Grande gagnante de la journée Vignette (Micmac / Ergot), une vache de l'Ain.
A souligner également la performance d'Ariane, du Gaec de Ladrellet, qui a obtenu le meilleur contrôle du concours avec 43,8 kg de lait exprimé au premier contrôle.

Le palmarès


* Les plus jeunes
- Meilleure mamelle et 2ème dauphine : Axel au GAEC des Terreaux, St-Georges d'Espéranche (Isère)
- 1ère dauphine : Amande à l'EARL Daudane Guy et Françoise, Pont d'Hery, (Jura)
- Miss : Abeille à M. Bonhomme Pascal, les Roches, (Rhône).

* Les plus âgées
- Meilleure mamelle : Vendée à l'EARL de la Randouillère, Houssay, (Mayenne)
- 2ème dauphine : Villageoise à GAEC des Rocs, Charraix, (Haute-Loire)
- 1ère Dauphine : Vénus au GAEC élevage Morel, La Goutelle, (Puy de Dôme)
- Miss : Vignette au GAEC de Chazelles, Saint André sur Vieux jonc, (Ain)

* Grands prix
- Grande Mamelle : Prix Bernard Ravoire : Vendée à l'EARL de la Randouillère, Houssay, (Mayenne)
- Grande Miss nationale : Vignette au GAEC de Chazelles, Saint André sur Vieux jonc, (Ain).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole