Aller au contenu principal

Assemblée générale
Valoriser la production de semences de maïs

Le syndicat des producteurs de semences de maïs des Limagnes et du Val d’Allier a tenu son assemblée générale le 26 février.

. Les administrateurs se réjouissent ainsi de proposer un plan de production qui atteint 5200 ha,

Lors de son assemblée générale, Christophe Cautier, Président du syndicat des producteurs de semences de maïs a présenté un bilan de la campagne écoulée : «Suite à des emblavements corrects associés à une pluviométrie élevée en mai, complétés par une irrigation ponctuelle sur quelques secteurs, la production donnait globalement de bonnes perspectives. Cependant, les orages, la grêle et le manque d'ensoleillement ont affaibli ensuite le potentiel de rendement et les résultats finaux sont décevants. Cependant, la politique de soutien de la coopérative à travers les aides de solidarité ont permis de redresser le résultat économique». Face à la volatilité des prix, les producteurs de semences ont réclamé un maintien de l'attractivité de leur production en revalorisant leur rémunération. Dont acte. Les administrateurs se réjouissent ainsi de proposer un plan de production qui atteint 5200 ha, renforcé par des mesures complémentaires. «La production doit être attractive pour les jeunes et permettre le développement des exploitations déjà adhérentes» insiste Christophe Cautier. Dans ce contexte, le budget consacré à l'expérimentation reste conséquent pour répondre à une sécurisation des rendements. Le syndicat renouvelle également sa participation au développement de l'irrigation. Néanmoins, les incertitudes sur le marché des céréales ajoutées aux décisions jugées arbitraires sur les OGM, aux contraintes de la conditionnalité et à la réforme de la PAC inquiètent les maïsiculteurs. «Nous pouvons nous féliciter de l'embellie de 2008 sur notre marché mais gardons la tête froide. Les marchés resteront instables si aucun mécanisme n'est rétabli pour gommer les effets indésirables» conclut Christophe Cautier. L'assemblée a pu aborder la conjoncture nationale du maïs semences grâce à Pierre Vincens, Secrétaire Général d'AGPM (1) Maïs Semence et Président du syndicat des producteurs de semences du Tarn (voir ci-contre). Par ailleurs, le Président a souligné le travail des producteurs qui ont produit des semences de maïs OGM en 2007 et il a déploré les attaques illégales contre plusieurs parcelles. Alain Toppan, directeur projets développement OGM en Europe a fait un commentaire piquant sur ce dossier : «Malgré toutes les reculades de la part du gouvernement ces derniers mois, il ne faut pas baisser les bras. Il est possible que la clause de sauvegarde des cultures OGM promue dans un contexte particulier par la France soit rejetée par la commission européenne. De plus, le renouvellement de l'autorisation du maïs Mon810 peut aboutir. Des actions en cours appuient dans ce sens. Malgré tout, il faut être prudent sur les décisions finales qui pourraient être prises et qui pénaliseraient la production européenne en cas d'interdiction de la culture de plantes OGM en Europe. Les politiques doivent faire preuve de courage, moins se référer au grenelle de l'environnement et être plus à l'écoute des besoins économiques».

(1) Association générale des producteurs de maïs
(2) Fédération nationale de la production de semences de maïs et de sorgho.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole