Aller au contenu principal

Portrait
«Une revalorisation des prix améliorerait les choses »

Pauline Brendani

28 ans, éleveuse laitière à Aurières dans un Gaec à quatre avec 30 vaches et une activité de transformation fromagère, affinage et commercialisation. Elle est installée hors cadre familiale.

Fille d’agriculteur mais installée hors cadre familiale avec son conjoint, Pauline Brendani a rejoint la liste UDSEA-JA afin de faire entendre sa voix. Productrice dans la zone AOC Saint-nectaire, la vie n’est pas toujours rose.

« Nous produisons au total 200 000 litres de lait. Nous transformons un peu plus des ¾ en fromages et le reste est vendu à la laiterie. La production de St-nectaire nécessite des normes très strictes. Celles-ci engendrent des coûts importants pour notre exploitation. Avec la vente directe, nous arrivons à les combler mais avec la laiterie, c’est une autre histoire. Certes, nous avons une valeur ajoutée supplémentaire mais, au regard des autres appellations, elle est moindre. Les industriels ne jouent pas le jeu. Il n’y a pas que dans le lait où les prix ne sont pas en adéquation avec les charges de productions !

Aujourd’hui, produire coûte cher surtout lorsqu’on est jeune agriculteur. L’investissement est important pour s’installer mais les jeunes ont peur de le faire parce qu’ils savent que les prix de vente ne sont pas assez élevés. Je pense qu’une revalorisation de ces prix changerait beaucoup de choses. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Cédric Mandin est éleveur en Vendée. Il est secrétaire général de la  Fédération nationale bovine.
« Eleveurs, retenez vos animaux pour peser sur les prix »
Malgré un bon niveau de consommation et d’export, les prix payés aux producteurs de viande bovine n’augmentent pas. Pour faire…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Denis Aubert, président de la société laitière de Laqueuille, entouré par le sénateur Laurent Duplomb et le président de Sodiaal, Damien Lacombe.
« Le consommateur doit payer la valeur du produit qu'il achète »
La crise sanitaire n’a pas épargné la société laitière de Laqueuille dont le chiffre d’affaires a chuté de deux millions d’euros…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole