Aller au contenu principal

Concours  charolais  St  Gervais
Une reprise très satisfaisante et prometteuse

Après une année blanche suite à la pandémie, ce concours très prisé des Combrailles a redémarré sans perdre de son éclat, bien au contraire car s’il reste incontournable au niveau du département, il l’est aussi au niveau national.

Un remarquable Prix de famille par le père OLYMPIC (Prix Honneur Mâle Sénior) avec une de ses filles aussi championne : SUEDE (Prix d’Honneur Femelle Junior) qui avait été préparé par l’EARL Bonnabry. Le jury venu de Moselle et de Vendée a félicité le mérite des éleveurs à préparer des prix de groupe et notamment l’EARL Valignat de l’Allier en prix d’ensemble femelles adultes et prix de famille par la mère.

Pour la 1ère fois, ils ont dit…

Olivier Blanchard, Président du COMA depuis 2020, organisait en fait son premier concours et l’appréhension était là pour sa véritable première ! " J’ai apprécié la mobilisation et la motivation des 25 éleveurs venus de 4 départements (Allier, Creuse, Puy de Dôme et Saône et Loire) qui ont exposé 150 animaux (autant qu’en 2019),du public qui a répondu présent sur les 2 jours et surtout de la chaleureuse ambiance appréciée de tous, éleveurs, visiteurs et juges "
Pour Mathieu Garde, une première aussi en tant que Président du Syndicat Charolais du Puy-de-Dôme. " j’ai noté un niveau très élevé  du concours et notamment une bonne régularité génétique en bêtes adultes remarquablement préparées par les éleveurs. La nouveauté avec les veaux des sections BIEN NAITRE, dont le champion a aussitôt été vendu,   montre l’intérêt de cette initiative du Herd-Book pour répondre techniquement à une demande forte et claire des éleveurs charolais : vêlage et élevage faciles ! "
Sylvain Heurtier en était lui aussi à sa première participation comme Animateur du GIE Charolais Leader. Il soulignait la très grande satisfaction des éleveurs à se retrouver sur le concours et renouer avec les échanges professionnels et amicaux. Génétiquement, il indiquait : " j’ai fait le point sur les animaux d’origine GIE .  On constate que 20% d’entre eux proviennent d’une descendance d’Invictus dont les deux Grands Prix d’Honneur (Nefertiti et Parthenon) le Prix d’Honneur Mâle Olympic et sa fille Suede Prix d’Honneur Femelle Junior. Invictus reste donc une valeur très sûre du GIE ".

Succès pour la catégorie " Bien naître "

Enfin, Sébastien Cluzel, Président du Herd Book Charolais était particulièrement satisfait du succès de l’inscription d’une vingtaine de veaux dans cette toute nouvelle catégorie " Bien naître(*) ". Elle a représenté 10% des effectifs, objectif attendu par le Herd Book et atteint pour le concours de St Gervais pour sa première mise en place. " L’engagement des sélectionneurs dans cette nouvelle catégorie est particulièrement positif car les producteurs de viande aujourd’hui veulent des reproducteurs sur vaches et génisses avec de bonnes garanties Facilités de vêlage et Qualités maternelles. C’est ce qu’ils achètent aujourd’hui en ferme et l’idée est aussi de proposer ce type d’animaux sur les concours. De plus, cela permet d’élargir l’accès au concours à de nouveaux élevages qui proposent ce profil de reproducteurs. La mise en valeur de ces veaux à la finale de Moulins est aussi un moyen de récompenser le travail des éleveurs sur ce créneau "
Un débriefing de cette édition aura lieu avec les organisateurs. Il permettra de renforcer les points positifs et de corriger les points sensibles. L’augmentation des exposants et du public reste une priorité. Il est souhaité que l’ouverture de la catégorie veaux BIEN NAITRE amène plus d’exposants et plus de " clients producteurs de viande ". Pour le grand public, il s’agira aussi de renforcer l’attractivité en y associant d’autres activités. Quoi qu’il en soit, cette reprise 2021 fut un réel succès professionnel.

(*) Caractéristiques du veau " Bien naître " : ISU de la mère supérieur à 100, somme des index Facilités de naissance des parents supérieure à 190.


Prochain rendez-vous à Courpière le mardi 16 novembre lors de la Foire de la Saint Martin. Dès 9 h expo-vente  d’une vingtaine de reproducteurs Charolais.

Retrouvez le palmarès simple dans l'Auvergne Agricole du 11 novembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les utilisateurs de l’abattoir réunis le 10 novembre à l’initiative du président de la Chambre d’agriculture.
L'abattoir d'Ambert face à son avenir
Le 10 novembre, à l’initiative du président de la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, était organisée une réunion d’information…
Parmi les sujets abordés, le projet alimentaire territorial sur le bassin de St-Eloy, mais aussi l’irrigation.
Une sérénité nécessaire dans les exploitations
Chambre départementale d’Agriculture, FNSEA 63 et Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme ont rencontré jeudi 28 octobre Guilhem Brun…
Faucheuse dans un champ
L'attrait pour les légumineuses relance les essais
Cette année encore les conditions climatiques n'ont pas favorisé le développement des légumineuses à graines dont le rendement…
Le Pass'installation pour les jeunes installés
Le 9 novembre, la Fédération des Caisses locales Groupama Puy-de-Dôme organisait sa journée annuelle Pass'installation destinée…
Bâtiment d'élevage
Vingt-et-une nouvelles communes classées en Zone Vulnérable
Suite à la révision des zones vulnérables engagée en 2020, la Préfète coordinatrice du bassin Loire-Bretagne a arrêté, le 30 août…
Les administrateurs de l'APLM ont profité d'une dégustation du fromage de raclette Mont Lait  dans les salons de l'Assemblée nationale pour sensibiliser députés et sénateurs du Massif central à la création d'un label Lait de Montagne.  Ici Eric Germain, trésorier de l'APLM aux côtés d'André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme.
Un label pour valoriser la Montagne
Alors que la notion " Montagne " est aujourd’hui galvaudée sur les marchés des distributeurs, l’Association des producteurs de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole