Aller au contenu principal

Aviculture
Une oreille attentive du côté de la région

L’interprofession avicole régionale a initié, dernièrement, une rencontre sur le terrain avec le président de région.

Chez Arrivé Auvergne, à Saint-Germain-des-Fossés et sur une exploitation de Manzat, René Souchon a mesuré le dynamisme de la filière.

Avec plus de 600 exploitations ayant au moins un atelier avicole, avec un couvoir, sans oublier les six abattoirs et les trois fabricants d’aliments du bétail, la filière avicole auvergnate pèse dans l’économie régionale. A l’heure où le gouvernement a fait de l’emploi sa priorité, un secteur d’activité qui génère 1.500 emplois directs et qui en induit, pas moins de 4.000, cela a du sens. C’est résolument ce message que les responsables de l’interprofession régionale ont voulu délivré, samedi dernier, au président de région, à l’occasion d’une visite de terrain, à laquelle ont participé les acteurs de la filière, mais aussi Marie-Josée Chassin, vice-présidente de la région en charge de l’agriculture, Claudine Lebon, Directrice régionale de l’agriculture et de la forêt et Pascal Lebrethon, chef du service agricole à la DRAAF. La matinée a été consacrée à la visite de l’abattoir Arrivé Auvergne, à Saint-Germain des Fossés, dans l’Allier. Un outil en plein déve- loppement, qui pour optimiser ses capacités, est actuellement à la recherche d’un surplus de production, notamment en label rouge.

«La filière a besoin de 300 nouveaux m² dans les cinq prochaines années, toutes productions confondues (poulets, œufs, dindes, canard…). D’ici la fin de l’année 2013, 60 nouveaux bâtiments labels en plus seront nécessaires pour répondre aux besoins du segment label rouge de l’aval», a expliqué Jacques Force, président de l’interprofession Auvergne développement avicole (AADA). Depuis 2007, le Conseil régional aide les projets à travers le plan de modernisation des bâtiments d’élevage (PMBE) élargi. L’exploitation de l’Earl des Crozes, située à Manzat, sur laquelle s’est rendue la délégation, en début d’après-midi, a ainsi bénéficié d’une subvention régionale de 35.000 euros, en 2009, pour la construction d’un poulailler Label Rouge Volailles Fermières d’Auvergne de 400 m² (*). Entre 2007 et 2012, le secteur de la volaille a émargé au PMBE élargi, à hauteur de 4,7 millions d’euros. A l’heure, où les perspectives de développement sont au rendez-vous, «le soutien de la région est plus que jamais nécessaire», a insisté le président de l’AADA. Message reçu par le président de région, qui n’a pas caché sa volonté de renforcer la filière avicole auvergnate. «Le dialogue a été constructif», a jugé l’un des participants à cette visite de terrain. Les acteurs ont désormais à cœur de voir se concrétiser leurs revendications. Sur cinq ans, les besoins de financement dans le cadre du PMBE élargi, pour la seule filière avicole, sont estimés à 12 millions d’euros.

 

 

(*) Les poulets élevés dans ce bâtiment font l’objet d’une expérimentation menée par le groupe Phytosynthèse qui a pour but de substituer l’utilisation d’antibiotiques par des compléments alimentaires naturels. Un autre poulailler pour la production de volailles standard est présent sur l’exploitation, géré par le Gaec des Chartignoux.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole