Aller au contenu principal

Bovin
«Une nurserie bien isolée, pas trop spacieuse et lumineuse pour mes veaux»

A Aurières, Pauline Brendani, éleveur laitier, a fait construire une nurserie pour héberger ses veaux. Son Gaec enregistre seulement 4% de mortalité des veaux, un très bon score.

Anne Bapt et Pauline Brendani, éleveur. « Il faut toujours prévoir une aération – sans courant d’air- du bâtiment des veaux. Même s’il fait très froid, il faut un minimum de ventilation » dit Anne Bapt.

Le Gaec des violettes élève un cheptel de 40 vaches laitières. La quarantaine de vêlages est étalée sur l'année. Le réaménagement des bâtiments est à l'origine du besoin d'un nouveau bâtiment d'élevage: une nurserie, pour les veaux de moins d'une année.
La nurserie est une serre-tunnel dont l'intérieur est clair et ensoleillé. «La serre-tunnel ne fait que 10 m de long. Si nécessaire, c'est vite aéré par ouverture des portes. De plus, ici à 900 m d'altitude, il fait très souvent froid. Le système de la serre-tunnel nous a permis d'isoler le bâtiment jusqu'au sol» dit Pauline Brendani. La hauteur du tunnel, bien inférieure à celle d'une stabulation, diminue le volume de la nurserie. Ainsi les veaux ont-ils moins à chauffer durant l'hiver.
«En mars et avril, la régulation de l'atmosphère du bâtiment est la plus difficile : en effet, il fait rapidement très beau ou très froid. Il faut aérer tout en ne faisant pas de courant d'air !» souligne Pauline Brendani.
Six cases individuelles démontables sont installées le long de la paroi. «Avec 40 vêlages par an, 6 cases individuelles, c'est suffisant. Les veaux destinés à la vente y séjournent 3 semaines, et les petites femelles de renouvellement y restent elles une seule semaine» dit l'éleveur.
Une grande stalle en aire paillée occupe le gros de la serre. «Elle a été bétonnée. Nous paillons chaque jour et curons bien régulièrement, dès que la hauteur du fumier dépasse 20 cm» dit Pauline Brendani. Dans cette stalle, l'éleveur aménage 2 compartiments pour faire un groupe de femelles sevrées et un groupe de veaux non sevrés. Cela fait environ 2,6 m2 par veau - dans les normes recommandées par les organismes d'élevage. A la belle saison, la serre est ouverte, et communique avec un parc d'exercice grillagé.
«A l'usage, un des inconvénients est que le local de préparation du lait n'est pas à proximité. Il faut penser à cet aspect lors de l'aménagement d'une nurserie» souligne aussi Pauline Brendani.
Dans la stabulation des vaches, un parc de vêlage en aire paillée a été aménagé. Ainsi les vaches vêlent elles au propre, le parc étant curé après chaque vêlage

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole