Aller au contenu principal

Bovin
«Une nurserie bien isolée, pas trop spacieuse et lumineuse pour mes veaux»

A Aurières, Pauline Brendani, éleveur laitier, a fait construire une nurserie pour héberger ses veaux. Son Gaec enregistre seulement 4% de mortalité des veaux, un très bon score.

Anne Bapt et Pauline Brendani, éleveur. « Il faut toujours prévoir une aération – sans courant d’air- du bâtiment des veaux. Même s’il fait très froid, il faut un minimum de ventilation » dit Anne Bapt.

Le Gaec des violettes élève un cheptel de 40 vaches laitières. La quarantaine de vêlages est étalée sur l'année. Le réaménagement des bâtiments est à l'origine du besoin d'un nouveau bâtiment d'élevage: une nurserie, pour les veaux de moins d'une année.
La nurserie est une serre-tunnel dont l'intérieur est clair et ensoleillé. «La serre-tunnel ne fait que 10 m de long. Si nécessaire, c'est vite aéré par ouverture des portes. De plus, ici à 900 m d'altitude, il fait très souvent froid. Le système de la serre-tunnel nous a permis d'isoler le bâtiment jusqu'au sol» dit Pauline Brendani. La hauteur du tunnel, bien inférieure à celle d'une stabulation, diminue le volume de la nurserie. Ainsi les veaux ont-ils moins à chauffer durant l'hiver.
«En mars et avril, la régulation de l'atmosphère du bâtiment est la plus difficile : en effet, il fait rapidement très beau ou très froid. Il faut aérer tout en ne faisant pas de courant d'air !» souligne Pauline Brendani.
Six cases individuelles démontables sont installées le long de la paroi. «Avec 40 vêlages par an, 6 cases individuelles, c'est suffisant. Les veaux destinés à la vente y séjournent 3 semaines, et les petites femelles de renouvellement y restent elles une seule semaine» dit l'éleveur.
Une grande stalle en aire paillée occupe le gros de la serre. «Elle a été bétonnée. Nous paillons chaque jour et curons bien régulièrement, dès que la hauteur du fumier dépasse 20 cm» dit Pauline Brendani. Dans cette stalle, l'éleveur aménage 2 compartiments pour faire un groupe de femelles sevrées et un groupe de veaux non sevrés. Cela fait environ 2,6 m2 par veau - dans les normes recommandées par les organismes d'élevage. A la belle saison, la serre est ouverte, et communique avec un parc d'exercice grillagé.
«A l'usage, un des inconvénients est que le local de préparation du lait n'est pas à proximité. Il faut penser à cet aspect lors de l'aménagement d'une nurserie» souligne aussi Pauline Brendani.
Dans la stabulation des vaches, un parc de vêlage en aire paillée a été aménagé. Ainsi les vaches vêlent elles au propre, le parc étant curé après chaque vêlage

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole