Aller au contenu principal

Poulets fermiers
Une nouvelle filière auvergnate 100% phytothérapie est née

En partenariat avec 150 producteurs d'Auvergne, Carrefour et Arrivé ont inauguré, le 22 avril, une nouvelle filière de poulets fermiers label rouge Engagement Qualité Carrefour, soignés exclusivement par les plantes.

Sur l’exploitation de Martine et Christian Mathinier, située sur les hauteurs de Gannat, dans l’Allier, il y avait foule, lundi dernier. Des éleveurs, des techniciens, des acteurs de la filière avicole régionale, des responsables professionnels mais aussi un staff impressionnant du géant de la grande distribution, Carrefour. Tous avaient fait le déplacement pour célébrer la naissance d’une nouvelle filière avicole en Auvergne.

Une production de poulets fermiers qui non contents de répondre aux critères imposés par le label rouge, seront désormais soignés exclusivement par les plantes. Complémentaire de la filière label rouge existante, cette nouvelle filière « poulets fermiers label rouge engagement qualité Carrefour (EQC)» permet au groupe de combler un manque dans sa gamme, et « de répondre aux attentes des consommateurs en matière de qualité des produits », a insisté, Karim Boudjedra, directeur des produits libre service chez Carrefour France.

10 000 poulets par semaine

A l’instar du couple Mathinier, 150 éleveurs auvergnats approvisionnent d’ores et déjà cette filière, puisque les premiers produits ont fait leur apparition dans les rayons du réseau des magasins Carrefour depuis le 5 novembre 2012. Plus de 10 000 poulets fermiers EQC sont actuellement commercialisés chaque semaine. Pour répondre à une demande que le groupe estime grandissante, 60 nouveaux poulaillers de 400 m² pourraient voir le jour très prochainement, confortant les élevages existants et stimulant les projets d’installation.

«Soit plus d’un poulailler par semaine», s’est félicité Marc Saulnier, directeur d’Arrivé Auvergne, qui estime que ce nouveau partenariat va générer un développement économique important pour l’Auvergne, de nature à permettre à la région de «conserver un poulailler d’avance».

Du côté des producteurs, la filière 100% phytothérapie est vécue comme une opportunité, même si le recours aux seuls soins par les plantes a pu effrayer et oblige à une plus grande vigilance. «La prise de risque est plus importante, c’est la raison pour laquelle nous avons exigé que les éleveurs qui s’engagent dans cette filière bénéficient d’une plus value», explique Gilles Cabart, éleveur dans l’Allier, investit dans cette filière. Les éleveurs produisant des poulets label rouge EQC perçoivent ainsi, pour le moment, 50 centimes d’euros du m² en plus par rapport à un lot de poulets classique label rouge.

Les poulets mis en place sont issus d’une souche rustique plus résistante qui permet un élevage naturel sans usage d’antibiotiques et d’anticoccidiens.

« Depuis 1996, nous utilisons la phytothérapie dans la filière poulet de chair», rappelle Eric Aubry du groupe d’alimentation animale, Tellus. A noter également, qu’y compris dans la filière label rouge, la prescription vétérinaire d’antibiotiques est réalisée en cas d’extrême nécessité. Si le recours à la phytothérapie a fait son chemin plus rapidement en Auvergne qu’ailleurs, c’est probablement grâce à la présence d’une entreprise spécialisée dans ce domaine. La société Phytosynthèse qui recherche, développe et produit des additifs végétaux destinés à la santé animale, a apporté toute son expertise pour permettre aux éleveurs de volailles de trouver des alternatives aux molécules chimiques. Pari réussi !

Déjà primés

 

Preuve que leurs qualités gustatives ont été reconnues, les poulets blancs Fermiers d’Auvergne Engagement Qualité Carrefour viennent de recevoir la médaille d’Or au Concours Général Agricole 2013.

Les Volailles Fermières d’Auvergne n’en sont pas à leur première médaille ; en 11 ans elles ont obtenu 10 médailles !

Ces récompenses font honneur au Label Rouge et à la filière auvergnate toute entière.

Cocorico !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole