Aller au contenu principal

Cerfrance  Puy-de-Dôme  Avenir
Une mandature sous le sceau de l'évolution

Dernier round pour Michelle Delsuc ! La présidente de Cerfrance Pdd Avenir a tenu sa dernière assemblée générale le 24 février avant de passer le témoin à Cécile Dif-Puech. Elle revient sur les moments clés de sa mandature.

Autour de Michelle Delsuc, Serge Barse, trésorier, et Isabelle Derossis, secrétaire.

L’assemblée générale de Cerfrance Puy-de-Dôme Avenir, le 24 février dernier à distance (contexte oblige), a été l’occasion pour Michelle Delsuc de revenir sur les moments clefs qui ont marqué ses années de mandats, d’abord comme adhérente puis comme administratrice et enfin à la tête du centre de gestion comptable, soit 37 ans d’engagement. Cécile Dif-Puech, administratrice depuis 10 ans lui succède.

Décentraliser et développer la marque

Agricultrice sur la Limagne sud avec son mari, Michelle Delsuc fait ses premiers pas au sein de l’Agfa (ex Cerfrance Puy-de-Dôme Avenir) en 1985 avant d’en devenir présidente en 2008 à la suite de Léon Chaput. Cette nouvelle mandature marque la première étape d’une série d’évolutions dans le développement de la structure.  La décentralisation tout d’abord, avec l’ouverture en 2008 d’une première agence à Issoire suivie, tous les deux ans, par la création d’annexes à Riom, Ambert puis Rochefort-Montagne. Et en 2018, c’est au tour du siège social de quitter l’avenue Berthelot à Clermont-Ferrand pour rejoindre le site actuel à Aubière-La Pardieu. « L’objectif des créations d’agences est d’assurer le meilleur service à nos adhérents par une plus grande proximité » souligne la présidente.
Autre fait marquant pour elle : le développement de la marque Cerfrance dont « l’appartenance nous oblige à la rigueur, au respect d’un socle commun tout en nous offrant une notoriété accrue ». Au fil des années, le réseau national s’est ainsi développé avec aujourd’hui « 57 AGC employant 13 740 collaborateurs répartis sur 715 agences et qui accompagnent près de 320 000 entrepreneurs pour un chiffre d’affaires de 848 millions d’euros, énumère Michelle Delsuc. Nous sommes ainsi le premier acteur économique et d’expertise en France ». Cette dynamique a été renforcée en 2011 par la création d’Alliance Massif central regroupant l’ensemble des Cerfrance de la région. « C’est un lieu d’échanges et d’énergie bouillonnante pour innover au service des adhérents » résume Michelle Delsuc. Cela se concrétise notamment par la création de groupes de travail thématiques, l’organisation de formations pour les salariées et les administrateurs, la mise en place de projets fédératifs comme la présence d’un stand commun au Sommet de l’élevage ou encore une réflexion sur la gestion et le stockage de données.

Ouvrir à d’autres secteurs

Tous ces changements ont conduit à renforcer les compétences de Cerfrance Puy-de-Dôme Avenir et à les ouvrir à d’autres clients tels que les artisans, commerçants et service (ACS). Cette conquête de nouveaux marchés a pour point de départ la reprise récente de CEGECO, cabinet d’expertise comptable spécialisé dans la coiffure qui permet à l’AGC de se « doter d’une expérience auprès de cette clientèle avant de se diversifier auprès d’autres secteurs ». Michelle Delsuc justifie que « cette ouverture n’est pas une concurrence à notre marché agricole historique qui reste largement majoritaire. Mais face à la baisse de la pyramide des âges des adhérents agricoles, il y a nécessité à ouvrir nos activités à d’autres entreprises. »
Pour mener à bien toutes ces évolutions, « Cerfrance Puy-de-Dôme Avenir a dû se doter d’un nouveau directeur » pour adapter le management et l’organisation à la nouvelle taille de la structure. « Une étape cruciale » qui selon l’ex-présidente s’est imposée entre 2008 et 2011 avec « le basculement vers une centaine de salariés et plus de 2000 adhérents(*) » au sein de la structure. « Ce changement de gouvernance a représenté un grand pas pour la modernisation et la pérennité de la boutique sans toutefois renier le passé et nos racines. » Michelle Delsuc se dit « confiante » pour l’avenir de Cerfrance-Puy-de-Dôme dont  la nouvelle gouvernance «saura tenir ses promesses pour accompagner le développement et l’innovation de nos clients entrepreneurs » a-t-elle conclu.

* Création de l’Agfa (ex Cerfrance Puy-de-Dôme Avenir) en 1976 : 7 salariés et 430 adhérents. 100 salariés en 2013 ; 2024 adhérents en 2002 ; 116 salariés aujourd’hui et 2300 adhérents.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Co-président du concours, Jean-Claude Faure est éleveur de charolaises au sein du GAEC des Deux villages et conseiller municipal de la commune.
Ce week-end a lieu le 35ème concours charolais de St-Gervais
La 35ème édition du concours interdépartemental charolais de Saint-Gervais d’Auvergne aura lieu les 5 et 6 novembre…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Bâtiment d'élevage
Visites de bâtiments : une étape cruciale
Les portes ouvertes bâtiments, organisées par l’EDE et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, auront lieu les 8, 9 et 18…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole