Aller au contenu principal

« Une invitation loin d’être anecdotique »

Baptiste Arnaud, Président JA 63

Pour son « discours à la nouvelle génération agricole », Emmanuel Macron a reçu près de 1 000 jeunes à l'Élysée. S'il a rappelé le rôle essentiel de l'agriculture et sa volonté d'accompagner les jeunes, les actes concrets restent à surveiller, en particulier concernant les accords de libre-échange avec les pays du Mercosur sur lesquels nous sommes loin d'être rassurés ! L’accompagnement à l'installation a aussi fait l'objet d'engagements de la part du président de la République. Le plan d'investissement de 5 mil-liards d'euros servira aussi à l'innovation et la recherche pour accompagner les jeunes et les projets de méthanisation seront facilités. Toutes ces mesures sont des bonnes nouvelles, à condition qu'elles soient correctement appliquées !

Sur la PAC, il souhaite mettre en place des dispositifs de gestion des risques et d'appui aux filières. Mais il a oublié de rappeler que la PAC doit, avant tout, permettre d'accompagner des Hommes et que les soutiens devront donc aussi cibler les véritables actifs agricoles.

En revanche, sur les accords de libre-échange entre l'Union européenne et les pays du Mercosur, le président de la République ne nous a pas rassurés. Certes, il souhaite instaurer une clause de sauvegarde jusqu'en 2024 et d'ici là mettre en place un nouveau dispositif de contrôle européen. Néanmoins, nous n'avons pas de garantie sur les méthodes de production concernant l'environnement, le bien-être animal, ni sur la préservation d'un modèle d'agriculture familial.

Surtout, c’est la manière mise en œuvre pour inviter ces jeunes qui nous déplait. Il a totalement évincé le réseau syndical JA pour s’adresser directement aux préfectures de département. Résultat, impossible d’obtenir des noms de jeunes invités. Ainsi chacun dans son département s’est rendu à l’Élysée, seul, sans pouvoir covoiturer et bien sûr à sa charge ! C’est bien là un bel exemple du mépris qu’a le Président envers le travail que peut réaliser le réseau Jeunes agriculteurs et envers sa légitimité ! Enfin bref, il nous dira qu’il est passé par des canaux « normaux » ! Il a réussi à perturber le paysage politique français, mais il ne réussira pas à bouleverser le syndicalisme agricole. Nous ne pouvons qu’être sensibles à ce qu’un président de la République s’intéresse aux Jeunes agriculteurs, mais quand même offensés que le réseau n’ait pas été associé à la démarche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole