Aller au contenu principal

Formation
Une formation “ultra professionnelle”

« De la formation à l’emploi », c’est le leitmotiv de l’Ifria qui depuis 10 ans propose aux jeunes un parcours de formation original en lien avec les entreprises agroalimentaires d’Auvergne.

Jeudi dernier, l’Institut de formation régional des industries agroalimentaires d’Auvergne (Ifria) procédait à la remise des Certificats de Qualification Professionnels (CQP) « Attaché commercial en industries agroalimentaires » aux 10 élèves de la promotion sortante 2005-2006. L’occasion pour Rodolphe Caillon, directeur, et Pierre Etchegoyen, partenaire professionnel de l’Ifria, de souligner la caractère original et professionnel du parcours de formation par alternance proposé aux jeunes titulaires d’un Bac +2. « C’est un parcours qui sort des clichés scolaires en alliant la fonction commerciale et l’environnement agricole» explique Rodolphe Caillon. «L’originalité du programme de formation, la qualité du partenariat bâti entre le formateur, l’Ifria et les entreprises d’accueil en font un succès ». Démarrée depuis 10 ans, cette formation s’est construite petit à petit. Elle s’appuie aujourd’hui sur un tissu d’une cinquantaine d’entreprises représentant tous types d’activité, de taille et de circuit de distribution. 80 contrats ont été signés et 70 parcours validés. « Et sur ces 70 jeunes qui ont obtenu leur certificat de spécialisation, la majorité d’entre eux ont fait l’objet d’une embauche définitive dans l’entreprise dans laquelle ils ont fait leur stage ; quant aux autres, ils ont tous trouvé du travail ailleurs » indique le directeur. «Ce qui compte dans ce parcours, c’est la volonté, la motivation des jeunes à aborder cette formation dans un état d’esprit d’entrepreneur dans lequel la formation commerciale classique allie aussi un véritable partage d’expériences » poursuit Pierre Etchegoyen. Fondateur du cabinet PE Développement Commercial. Il est le partenaire principal de l’Ifria au travers de ses interventions et des suivis individuels auprès des étudiants « Le programme de formation du CQP est une véritable aventure humaine avec les élèves, partagée avec les entreprises qui font confiance à l’Ifria ».
Cette année, une nouvelle équipe de 9 jeunes commerciaux a pris le départ pour la session 2006-2007. « La difficulté, précise R.Caillon, est celle de ne pas pouvoir répondre cette année à toutes les demandes des entreprises. Il aurait fallu cette année 4 à 5 candidats de plus… ». Une formation victime de son succès !
Témoignage…
Alexandrine Moreau est une des jeunes diplômés du Certificat de qualification professionnelle (CQP). Titulaire d’un BTS productions animales elle décide de le valoriser en suivant une formation de Technico-commercial en lien avec l’IFRIA. « Après l’obtention de mon Brevet de technicien supérieur je suis tout de suite entrée dans la vie active. J’ai travaillé pendant un an et demi dans un cabinet vétérinaire avant d’intégrer les établissements Chouvy. Ce sont eux qui m’ont fait connaître l’existence de cette formation de technico-commercial. J’avais la connaissance technique du métier d’éleveur, mais il me manquait le savoir-faire commercial indispensable pour assurer la mission de vente et de suivi des troupeaux au sein de l’entreprise». Alexandrine a donc intégré la formation proposée par l’IFRIA, une formation en alternance en contrat de professionnalisation avec les établissements Chouvy.
Son diplôme désormais en poche, elle poursuit sa carrière professionnelle au sein de cette même entreprise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole