Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Une charte pour promouvoir l’installation et la transmission

Sur l’exploitation de Simon Vedel, près d’Issoire dans le Puy-de-Dôme, les partenaires de l’installation au niveau du Massif central ont renouvelé leur engagement en faveur du renouvellement des générations.

Les acteurs de JA Massif central ont défendu l’intérêt de la transmission d’exploitations viables et vivables.

Avec ses 6 régions et ses 22 départements, le Massif central a renoué depuis le début des années 2000 avec la croissance démographique. Si ce regain d’attractivité bénéficie surtout aux zones périurbaines, on sent frémir un renouveau du côté des espaces ruraux. Pour les jeunes agriculteurs du Massif central, le secteur agricole, par sa diversité, peut donner un sérieux coup de pouce à cette revitalisation.

« Ce sont des hommes, en faisant le choix d’habiter la montagne Massif central, qui peuvent enclencher un développement nouveau», explique Bruno Montourcy, président des Jeunes agriculteurs de l’Aveyron. Sur l’exploitation de Simon Vedel, installé depuis 2008, en Gaec avec son père sur la commune de Solignat, dans le Puy-de-Dôme, c’est bien ce message qu’ont voulu porter les acteurs du syndicalisme jeune. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit d’enrayer le vieillissement de la population active agricole.

 

Ensemble

A l’échelle européenne, seul 6% des agriculteurs ont moins de 35 ans. « Nous n’avons pas d’autres choix que de favoriser le renouvellement des générations, et pour cela nous avons besoin du soutien de tous, des politiques en particulier, avec qui construire des actions cohérentes », poursuit Mickaël Marcerou, agriculteur dans l’Ariège et administrateur JA national.

Dans cette esprit, les JA du Massif central ont souhaité proposer à leurs partenaires (banques, Etat, chambres d’agriculture, Safer…) de réitérer leur engagement en signant la charte Massif central à l’installation. Cette charte se structure autour de cinq points clés : l’installation d’agriculteurs sur des outils d’exploitation viables et vivables ; la transmission des exploitations, garante de continuité humaine et de maintien du patrimoine et des savoir-faire ; la formation des jeunes ; la formation des acteurs des filières et des territoires et la communication positive sur le métier d’agriculteur. « Seul on ne pourra pas faire grand-chose, il s’agit donc d’emmener tout le monde dans la même direction », témoigne Fabien Anglade, président de JA Massif central.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le président Régis Chaucheprat
CGB Limagnes devient le Syndicat Nouvelles Limagnes
Une page se tourne pour les ex-planteurs des Limagnes qui, à l'occasion de leur assemblée générale, ont décidé de conserver la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole