Aller au contenu principal

Un projet pour la PAC post 2020

Les professionnels du Massif central se sont réunis fin juillet. L’occasion d’aborder la prochaine politique agricole commune et de réitérer leur proposition en faveur d’une PAC plus juste et équilibrée.

La FRSEA Massif central milite pour un soutien renforcé aux zones défavorisées et de montagne.

À l’échelle du Massif central, le réseau FNSEA-JA a imaginé, il y a deux ans, un projet baptisé « Nourrir, c’est produire » pour faire émerger bien plus que des idées, « des mesures nationales mais aussi européennes indispensables pour assurer la survie de notre agriculture », résume Patrick Bénézit, Président de la FRSEA Massif central. C’est dans cet esprit, et avec l’ambition d’être force de proposition dans le cadre de l’écriture de la PAC post 2020, que les responsables professionnels ont construit « ce que pourrait être une nouvelle PAC au service des agriculteurs, des citoyens et des territoires ». Quatre enjeux ont été répertoriés. D’abord, soutenir les prix : en mettant en œuvre des outils efficaces de régulation de marché ; en reformant en profondeur la règlementation encadrant les relations commerciales au sein des filières alimentaires ; et en dotant les professionnels d’une véritable stratégie de développement de l’export.

 

Reconnaître l’existant

Ensuite, compenser les écarts et reconnaître l’existant : en favorisant l’équilibre des productions sur tous les territoires via un soutien renforcé aux zones défavorisées et de montagne, au travers d’un dispositif d’indemnités compensatoires de handicaps naturels de la PAC ; en maintenant un niveau d’aides couplées maximum pour les productions fragiles ; et en traduisant dans les politiques publiques la reconnaissance des nombreux atouts et services rendus par l’agriculture du Massif central aux territoires, aux populations et à l’environnement. Puis, garantir la sécurité des exploitations face aux risques climatiques et sanitaires : en renforçant le fonds national agricole de mutualisation du risque sanitaire et environnemental ; et en créant un nouveau fonds national agricole de mutualisation du risque climatique. Enfin, installer et investir : en facilitant l’installation et la formation des jeunes agriculteurs ; et en modernisant des outils de production et de développement de la recherche dans le secteur agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole