Aller au contenu principal

Réactions
Un plan de soutien de 1,650 milliard d’euros

Un plan qui sera jugé sur son application

C’est à Poligny, dans le jura, que Nicolas Sarkozy a annoncé son plan de soutien à l’agriculture

A l'annonce du plan d'aides, les réactions des syndicats se sont multipliées. Pour le président de la Fnsea, « un plan aussi important soit-il ne remplacera pas une politique de prix pour assurer le revenu des agriculteurs (...) L'effort aurait pu être plus important ». Exit donc « l'année blanche » que revendiquait la FNSEA. Même réaction pour le président de JA qui juge que « le plan ne va pas assez loin » et que les moyens ne sont pas à la hauteur, notamment en ce qui concerne le prêt à taux bonifié (taux zéro attendu). Du côté des sections spécialisées, les avis sont en demi-teinte Pour les producteurs de céréales « les mesures annoncées (...) ne pourront avoir qu'un effet éphémère et seront seulement de nature à retarder les échéances très graves pour de nombreux exploitants (...) Cet effet sera d'autant plus éphémère que, sauf retournement improbable des marchés, la situation des producteurs de céréales et d'oléoprotéagineux ne pourra qu'empirer en 2010 ». La Fédération nationale bovine estime, elle, que « le dispositif est inadapté et ne répond pas à la situation spécifique des producteurs de viande bovine, en crise majeure de revenu depuis trois ans » avec une baisse de 70 % depuis 2007. Plus « positives », les Fédérations nationales des producteurs de lait et d'ovins qui estiment que « Nicolas Sarkozy a entendu les 50 000 agriculteurs français ayant manifesté le 16 octobre dernier ». Les éleveurs ovins en grande difficulté économique depuis des années reçoivent ces annonces « comme une bouffée d'oxygène supplémentaire et indispensable pour tenir jusqu'à la mise en œuvre effective du bilan de santé de la Pac qui n'interviendra pas avant la fin 2010 » Enfin, la Fédération nationale porcine rappelle l'impatience des producteurs « de mesurer l'application concrète de ce plan »... alors que les aides annoncées en avril et en septembre ne sont toujours pas versées. Et demande qu'un « travail soit engagé par Bruno Le Maire sur la compétitivité de l'agriculture française dans l'Union européenne ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole