Aller au contenu principal

Syndicalisme
Un nouveau président pour la FNSEA le 16 décembre

Jean-Michel Lemétayer était président de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire depuis 2001. Il quittera cette place le 16 décembre 2010.

«J’ai décidé, depuis plusieurs semaines déjà, de passer la main avant Noël. Le jeudi 16 décembre, il y aura un nouveau président à la tête de la Fnsea » a expliqué Jean-Michel Lemétayer, l’actuel président de la Fnsea, sur Europe 1 le 7 décembre 2010. Ce 16 décembre, se tiendra donc un conseil d’administration de la fédération nationale qui aura pour tâche de nommer un nouveau président. Dans cet entretien accordé dans le cadre de l’émission de Jean-Pierre Elkabbach, Jean-Michel Lemétayer a évoqué deux candidats pour lui succéder : Dominique Barrau, actuel secrétaire général de la Fnsea et éleveur dans l’Aveyron, et Xavier Beulin, actuel premier vice-président de la Fnsea et céréalier dans le Loiret. Pour le moment, « il y a un débat en interne. J’espère que la semaine prochaine, il n’y aura qu’un seul candidat à la présidence. Il y a déjà des discussions, j’ai vu les deux intéressés, je souhaite qu’ils se mettent d’accord, qu’il y ait une équipe » a indiqué Jean- Michel Lemétayer. Le quotidien économique Les Echos parie lui sur un tandem associant les deux hommes précités.

Jean Michel Lemétayer a indiqué qu’il avait écrit à tous les présidents de Udsea/Fdsea, de Frsea et aux présidents des fédérations spécialisées pour leur annoncer ce départ. Il a aussi insisté sur le fait que ce n’était pas une démission, que rien ni personne ne le poussaient à partir. « C’est une décision mûrement réfléchie, une décision personnelle, une décision qui m’appartient » a t-il affirmé. Il a ensuite précisé que la date retenue pour partir devait permettre « à la personne qui me succèdera de pouvoir prendre ses marques ».

Sans surprise

 

En faisant cette annonce début décembre, Jean-Michel Lemétayer ne fait qu’anticiper, au niveau calendaire, une décision qui était connue de longue date. En effet, dès le Congrès de Nantes (Loire Atlantique) en 2008, il avait dit qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat, alors qu’il venait d’être réélu pour la troisième fois à la tête du syndicat agricole majoritaire. Il était donc prévu que l’homme quitte ses fonctions au prochain congrès électif, celui de Saint Malo (Ille et Vilaine) en mars 2011, date à laquelle le conseil d’administration de la Fnsea sera renouvelé. Cette année même, avant l’été, il avait déjà envisagé de quitter son poste avant le congrès.

Jean-Michel Lemétayer, né le 2 juin 1951, avait été élu en mai 2001 à la tête de la Fnsea et avait pris la succession de Luc Guyau, après avoir été président de la Fnpl depuis 1995. Il aura donc passé dix ans à la tête de la Fnsea. Breton d’Ille et Vilaine et producteur de lait, il avait débuté en co-exploitation avec ses parents en 1977 avant de travailler en Gaec à partir de 1982. En 1987, il fait partie de l’équipe qui fonde le Space. Ayant exercé la présidence du Copa (union de syndicats d’exploitants agricoles au niveau européen) de 2007 à 2009, il a été élu vice-président, en France, du Conseil économique, social et environnemental (CESE) en novembre 2010. Il est également président de Sopexa depuis juin 2009.

« Ce n’est pas une retraite. J’ai envie de continuer de me battre et servir le monde paysan. La bataille ne s’arrêtera jamais » a conclu Jean-Michel Lemétayer à l’issue de l’émission radiophonique.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole