Aller au contenu principal

Chambre d'agriculture
Un nouveau dispositif du Plan de Soutien à l’agriculture

Un nouveau dispositif du Plan de Soutien à l’Agriculture pour les exploitations agricoles mises en difficultés conjoncturelles par la crise 2009 se met en œuvre sur 2010.

Le dispositif d'accompagnement spécifique (DACS AGRI) « s'adresse aux agriculteurs dont la situation financière a été significativement fragilisée par les crises successives et disposant de faibles revenus ». Le dispositif bénéficie d'une enveloppe de l'ordre de 800 000 € pour le département.

Les différentes aides

Le plan prévoit différentes possibilités d'aides :
• La prise en charge des intérêts 2010 (attention pas cumulable avec le FAC)
• La prise en charge d'une partie des intérêts liés à des mesures de restructuration des encours de l'exploitant. La prise en charge des intérêts peut se faire sur les 3 premières années et dans la limite de 5 000 €.
• Les mesures de restructuration peuvent prendre différentes formes : réaménagement des prêts de l'exploitation, étalement d'annuités impayées ou non, report de l'annuité 2010.
• La prise en charge de cotisations sociales.

Conditions d'éligibilité

Le dispositif est ouvert aux exploitations viables mais dont le revenu familial par actif est inférieur à 12 444 €/an.
L'exploitation doit respecter un des 3 critères suivants :
• endettement supérieur à 50 % des fonds propres (hors foncier) ou annuités/chiffre d'affaires supérieur ou égale à 10 %
• diminution de l'EBE de 15% minium ou baisse du chiffre d'affaires de 5 %
• augmentation supérieure à 20 % de l'endettement à court terme.
Dans les sociétés, il est nécessaire qu'au moins un des associés remplisse les conditions.
Le demandeur doit être âgé de moins de 60 ans et être titulaire d'un diplôme au moins de niveau V (BPA, BEPA) ou justifier d'au moins 5 ans de pratique professionnelle. Le demandeur doit être chef d'exploitation à titre principal depuis au moins 3 ans.

Articulation avec les autres mesures

Le dispositif n'est pas compatible avec la mesure « agriculteurs en difficulté » ou avec une procédure de redressement judiciaire.
Par contre, il est compatible avec les autres mesures PSEA. Seule la prise en charge des intérêts au titre d'une restructuration de la dette bancaire est incompatible avec la réalisation d'un prêt bonifié de consolidation de l'annuité 2010.

 

Modalités d'attribution des aides 

L'agriculteur doit déposer une demande (dossier à retirer en DDEAF ou dans les antennes décentralisées de la Chambre d'agriculture ou à télécharger sur le site de la Chambre d'agriculture : www.actualites.chambre-agri63.com avant le 30 avril 2010.

Il devra réaliser ensuite un audit simplifié d'exploitation avec l'organisme agréé de son choix : CER FRANCE Puy-de-Dôme Avenir, CER Puy-de-Dôme Horizon, Chambre d'agriculture.

Au vu de l'audit, la DDEAF instruira le dossier.
Les propositions d'aides seront soumises au Comité de Gestion Départemental du plan de soutien.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole