Aller au contenu principal

UDSEA - JA
Un mois après le blocage des GMS, les JA et l’Udsea posent un nouvel ultimatum

Après un mois d’attente, force est de constater qu’il n’y a toujours pas d’avancées concrètes et significatives !

Mi-juin, plus de
200 agriculteurs de la région ont bloqué les plates-formes d’approvisionnement de la grande distribution de Leclerc et Intermarché.

A l'appel de leurs fédérations nationales et régionales, l'Udsea et les JA du Puy-de-Dôme participaient le 10 juin dernier à l'opération « Grandes surfaces : opération vérité sur les marges » et bloquaient les plateformes de Leclerc et Intermarché.

Les agriculteurs demandaient :
- que le gouvernement moralise les relations commerciales entre la grande distribution et ses fournisseurs,
- que la DGCCRF procède sur tout le territoire à des enquêtes approfondies dans les magasins et les plates-formes pour connaître la vérité sur les marges,
- un encadrement des marges qui permette à chaque maillon de la filière de vivre de son activité économique.
La FNSEA et les JA donnaient un mois aux Pouvoirs publics pour répondre à leurs attentes et mettre en place un dispositif particulier pour les produits alimentaires de base.
Après un mois d'attente, force est de constater qu'il n'y a toujours pas d'avancées concrètes et significatives!
Vues les perspectives de revenus catastrophiques pour 2009, les agriculteurs ne peuvent plus attendre.
Ils exigent la publication rapide des prix et marges au sein des différentes filières et l'ouverture des débats pour une répartition des marges plus équitable. Inévitablement, les pouvoirs publics et le législateur devront prendre leur responsabilité et mettre en place des dispositifs d'encadrement des marges et des pratiques commerciales qui garantissent la viabilité du secteur de la production agricole. Le monde politique français doit remettre sur la table la question de la régulation des marchés, permettant de lutter contre la volatilité des prix agricoles.

Sans réponses satisfaisantes à ces questions, l'UDSEA et les JA du Puy-de-Dôme envisagent de nouvelles actions syndicales dans l'été.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole