Aller au contenu principal

Dons de lait
Un acte concret pour répondre à la pénurie

En 2014, 10 millions de litres de lait manquent à l’appel. Certains entrepôts des Banques Alimentaires connaissent déjà des pénuries, notamment en Auvergne !

Les 5200 associations partenaires du réseau ne peuvent plus distribuer de lait, élément essentiel d’une alimentation variée et équilibrée.

Un nouveau dispositif fiscal pour les dons de lait aux associations caritatives a été validé par les ministres de l’Economie, du Budget et de l’Agriculture. Opérationnel depuis janvier 2014, il permet aux producteurs de lait de bénéficier d’une réduction d’impôts de 60% de la valeur de leur don. Fortes de cette mesure, les Banques Alimentaires en appellent à l’engagement solidaire de toute la filière laitière.

 

Devenir un producteur de lait engagé et solidaire

Pour bénéficier de ce dispositif, les producteurs doivent notifier leur décision de don à leur laiterie et choisir une association caritative bénéficiaire le plus rapidement possible. Ils peuvent choisir les Banques Alimentaires comme destinataire de leur don. Premier réseau de distribution de l’aide alimentaire en France avec une part de presque 40%, elles distribuent plus de 200 millions de repas à près de 890000 personnes.

Les Banques Alimentaires sont au cœur d’un réseau de producteurs et de distributeurs. Depuis 30 ans, elles ont forgé avec les producteurs laitiers une relation solide, fiable et efficace au bénéfice d’une solidarité active. Le lait est sans aucun doute le produit de première nécessité dont on ne peut se passer au plan nutritionnel et pourtant les Banques Alimentaires sont contraintes aujourd’hui de rationner sa distribution !

Pour répondre aux besoins actuels des bénéficiaires de l’aide alimentaire, elles ont besoin du soutien des producteurs laitiers.

«90% de notre approvisionnement en lait est déficitaire. J’appelle tous les producteurs et acteurs de la filière laitière à soutenir l’ensemble nos concitoyens les plus fragiles en donnant une partie de leur production» déclare Alain Seugé, Président du réseau des Banques Alimentaires.

En pratique

Vous souhaitez faire un don, contactez la Banque alimentaire d’Auvergne au 04.73.25.17.17.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole