Aller au contenu principal

Triticale
Triticale, récolte moyenne en montagne pour cause de maladies

Agriculteurs et techniciens ont moissonné l’essai triticale mis en place par la Chambre d'agriculture en Livradois-Forez. Les résultats entraînent des remarques.

«Une perte de rendement en moyenne de 20 quintaux à l’hectare par rapport à l’an passé, à cause de la rouille, de la septoriose…» Frédéric Moigny du service Agronomie-Environ-nement, explique comment des précipitions abondantes au printemps, ont entrainé l’apparition de ces maladies.

 

Un climat capricieux

Pourtant tout était bien parti : des levées régulières, un automne très doux, d’où des champs homogènes. «Et on avait bien maîtrisé les adventices.» Après un gros coup de froid en février, «mais la neige a protégé en altitude,» est venu un printemps abondamment arrosé. C’est à ce moment là que les choses se sont gâtées : «cette saison pluvieuse a entrainé un fort développement des maladies, qui ont anéanti une partie du feuillage, du coup les grains sont mal remplis et la qualité apparaît médiocre».

 

S’occuper des céréales

Il aurait fallu passer un fongicide, mais la plupart des éleveurs ne l’ont pas fait… «Ils ne nous ont pas écoutés» regrettent les techniciens, qui pourtant avaient tiré la sonnette d’alarme en temps et en heure. En effet, l’éleveur et on le comprend, s’occupe avant tout de ses animaux. «Mais il doit également s’occuper de son triticale, le traiter si besoin. C’est dommage, d’autant plus cette année, vu le prix des céréales que nombre d’entre eux vont devoir acheter. Alors que le fongicide aurait permis de gagner de précieux quintaux…»

Bilan de l’essai sur la Pra Livradois-Forez

Les techniciens ont semé 12 variétés de triticale, 1 de blé (témoin), sur la parcelle d’Eric Rourre à Ambert.

«On constate plus de 10 quintaux d’écart entre la moins bonne et la meilleure variété. Dans le trio de tête on note : Agostino, Constant, Talentro.» Grâce à cet essai, et aux résultats fournis par différents organismes, dont Arvalis et l'Association Céréales Monta-gne, la Chambre d'agriculture sortira fin août comme chaque année, une fiche technique sur le triticale, qui guide les éleveurs dans leurs choix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole