Aller au contenu principal

Tous engagés contre le cancer

Le 24 janvier au Polydôme, le Crédit Agricole Centre France remettait un chèque de 140 253 € à la ligue contre le cancer ; une somme réunie dans le cadre de l’opération « On se ligue ! » organisée en novembre dernier.

Les présidents des cinq comités départementaux de la Ligue contre le cancer ont reçu un chèque de 140 253 € ; somme collectée en novembre 2019 dans le cadre de l’opération « On se ligue » mise en place par les salariés et élus du crédit Agricole Centre France

Durant le mois de novembre 2019, les 2300 collaborateurs et les 1600 administrateurs du Crédit Agricole Centre France s’associaient pour mettre en place bénévolement des animations ouvertes au public, sur les cinq départements qui composent son territoire : Allier, Cantal, Corrèze, Creuse et Puy de Dôme. Objectif ? Récolter un maximum d’argent en faveur de la Ligue contre le cancer.

La semaine dernière, l’heure était au bilan de l’opération. Pour l’occasion, le Crédit Agricole Centre France et les cinq comités départementaux de la ligue contre le cancer étaient tous réunis dans l’amphithéâtre du Polydôme, en présence du président national de la ligue contre le cancer, le professeur Axel Kahn (également professeur de génétique, président du comité d’éthique). (Lire par ailleurs).

Une opération de cœur

« On se ligue » restera une opération à succès dans les anales du CACF. La forte mobilisation des salariés et des élus de la banque régionale a permis en effet de mettre sur pied 123 animations, réunir plus de 10 000 participants et récolter ainsi la somme de 140 253 € en faveur de la Ligue pour le cancer. Jean-François Giraud, président du Crédit Agricole Centre France, s’est dit « fier de ce cette opération de cœur qui caractérise parfaitement l’esprit coopératif et mutualiste de notre banque. Elle est en accord avec notre raison d’être qui est de servir notre territoire et ses habitants. » Le président a par ailleurs salué la mobilisation des collaborateurs, des élus et souligné le fort engagement des deux coordinateurs de l’opération, Catherine Lallement et Eric Perrin, « qui ont su fédérer autour de l’évènement une énergie et une dynamique sans pareils ».

De leurs côtés, les représentants des cinq comités départementaux de la Ligue contre le cancer ont souligné « la générosité d’un large public dans cette opération » (…) « À nous de transformer ce succès en actions pour mieux accompagner les malades, aider leurs proches, développer la prévention sur les territoires ruraux et vaincre la maladie ». Et de souhaiter collectivement que « ce premier coup d’essai se transforme en une autre action aussi prometteuse. »

« Le cancer, un adversaire redoutable ! »

À l’issue de la cérémonie de remise de chèque, le professeur Axel Kahn, président national de la Ligue contre le cancer depuis juin 2019, s’est exprimé sur le thème « les cancers, l’humain, la vie…». Vaste thématique qui a conduit l’éminent professeur à rappeler que le cancer était un des combats du siècle les plus importants. «C’est un adversaire redoutable qu’il faut combattre mais avec lequel il faut vivre car on ne le chassera pas…». La Ligue contre le cancer a donc fait sienne cette lutte depuis bientôt 102 ans. «Il y a un siècle, le cancer était le 4ème fléau social derrière la tuberculose, la syphilis et l’alcoolisme ; aujourd’hui il est passé en tête dans le monde» a expliqué le professeur Kahn. Et les chiffres font peur : 400 000 nouveaux cas déclarés en France chaque année, 40 à 45% des décès avant 45 ans font suite à un cancer, 3 millions de personnes en France sont en parcours pour lutter contre cette maladie,… Ce qui fait dire au professeur que « le cancer n’est pas une maladie comme les autres. Il a un lien avec ce qu’on respire, ce que l’on mange et boit, avec nos pratiques, nos modes de vie… il a un lien avec les éléments essentiels de la vie».

La chirurgie, les rayons, la radiothérapie, la chimiothérapie et aujourd’hui la thérapie ciblée ont été les grandes évolutions en matière de traitements des cancers depuis plus d’un siècle. « Grâce à ces progrès successifs et aux avancées récentes sur le génie génétique, le taux de guérison a évolué : 56 cancers sur 100 sont guéris. » Le président de la Ligue national insiste donc sur le nécessité de poursuivre la recherche et surtout de « continuer la soutenir ». Il exhorte également à poursuivre la prévention et à combattre les trois coupables du cancer : le tabac qui tue 46 000 personnes par an, l’alcool qui fait 16 000 victimes chaque année et les dérives de certains comportements alimentaires qui d’années en années entraînent dans leur sillage de plus en plus de victimes (obésité, boissons trop sucrées, certains additifs alimentaires etc…).

CR

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole