Aller au contenu principal

Emploi  agricole
Terre d’Emplois 63, le guichet unique des métiers du vivant

Depuis le 1er octobre, l’association Terre d’Emplois 63 est officiellement reconnue comme guichet unique de l’emploi agricole dans le Puy-de-Dôme. Sa mission : faciliter la mise en relation entre employeurs et salariés.  

L’Association Terre d’Emplois 63 est née de la volonté de six organisations agricoles départementales(*) de créer un guichet unique de l’emploi agricole dans le Puy-de-Dôme. Le 1er octobre dernier, à l’occasion d’une assemblée générale constitutive, elles ont posé les bases fondatrices de cette nouvelle association. Ses missions ? Répondre aux difficultés de recrutement de salariés formés et participer au renouvellement des générations. Pour cela, Terre d’Emplois 63 s’est assigné trois objectifs : promouvoir les métiers de l’agriculture et communiquer sur le salariat agricole auprès de publics éloignés du milieu agricole ; former des salariés collectivement ; et accompagner les exploitants employeurs dans leur mission de manager de main-d’œuvre, les former à la gestion des salariés et à l’organisation du travail.

Recruter et former

" Nous avons de plus en plus de difficultés à recruter de la main- d’œuvre, constate Christophe Ferret, président de Terre d’Emplois 63.  Les jeunes s’installent directement après l’obtention de leur diplôme et ne passent plus par la case " salarié ". Les enfants d’agriculteurs sont de moins en moins nombreux et beaucoup d’entre eux se tournent vers d’autres horizons professionnels. "  A contrario, le président constate une recrudescence des demandes de hors cadre familiaux qui caressent le projet de se réorienter professionnellement dans l’agriculture, " mais ils n’ont aucun bagage ! ". D’autres en situation de réinsertion, sans formation également, envisagent le salariat agricole pour se remettre le pied à l’étrier. " Terre d’Emplois 63 peut accompagner ces nouveaux profils en leur proposant des formations et en les guidant sur la voie du salariat " explique Christophe Ferret.

Renouveler les générations

L’association Terre d’Emplois 63 se veut aussi être un tremplin à l’installation et permettre à ceux qui optent un temps donné pour le salariat agricole de se construire un réseau de connaissances avant de s’installer. " Nous avons de nombreux exemples de ce type où des personnes non issues du milieu agricole s’installent en Gaec ou en individuel sur des exploitations où elles ont été salariées. Quand on sait que 50% des agriculteurs du département ont plus de 50 ans, toutes les solutions sont bonnes à prendre pour organiser le partage du travail entre plusieurs structures et conforter ainsi des contrats à plein temps. Concrètement, demain à travers le guichet unique, des salariés d’Agri emploi 63 pourront être partagés avec le SR63 et/ou la FDCuma " indique Christophe Ferret.

Où se renseigner ?

Vous êtes exploitant agricole ou demandeur d’emploi en agriculture.
Pour tout renseignement concernant l’emploi en agriculture dans le Puy-de-Dôme, contactez Terre d’Emplois 63
Mail : emploiagricole63@gmail.com

(*) Chambre départementale d’agriculture, Service de Remplacement du Puy-de-Dôme, Agri emploi 63, FDCuma63, Jeunes Agriculteurs et Fnsea63.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les bâtiments agricoles ont été la cible de grêlons de la taille parfois supérieure à une balle de tennis. De nombreux dégâts sont à déplorer également sur les cultures et l'herbe.
Grêle et orages : les épisodes de trop !
Le Puy-de-Dôme a été touché le week-end de la Pentecôte par de violents orages qui ont détruit des cultures et endommagé…
Tournée calamités des Combrailles : un point de départ pour bâtir le dossier « calamités ».
Grêle : et après ?
Alors que les orages de grêle ont dévasté cultures et bâtiments le week-end de la Pentecôte, les agriculteurs éprouvés par ce…
Lors de l’assemblée générale de la section auvergnate d’Unisylva à Brioude, la coopérative forestière est revenue sur le contexte actuel exceptionnel qui marque la première hausse significative des prix depuis plus de 30 ans.
Les marchés forestiers à des niveaux historiques
La coopérative forestière Unisylva clôture l'année 2021 sur un bilan positif grâce à un contexte exceptionnellement favorable au…
En l'espace de 24 heures, deux vaches de Patrick Boyer ont été dépecées par les vautours dont une où la mort de l'animal n'est pas certaine avant l'intervention des charognards.
Les vautours réapparaissent près d’Égliseneuve-d'Entraigues
Les vautours fauves ont refait leur apparition dans le Puy-de-Dôme près d'Égliseneuve d'Entraigues où Patrick Boyer, éleveur de…
Droit à l’essai : un an de dialogue pour s’associer sur de bonnes bases
Très investies dans la structure Gaec et Sociétés, Brigitte Troucellier, agricultrice dans le Cantal et Maryse Font, agricultrice…
La journée Herbe Richesse des Combrailles a réuni une centaine de visiteurs à Villossanges.
L'herbe, une culture à part entière dans les Combrailles
Les Combrailles étaient à l'honneur la semaine dernière lors d'une journée dédiée aux cultures fourragères organisée par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole