Aller au contenu principal

Syndicat Prim Holstein : des évolutions techniques

L’assemblée générale du syndicat Prim Holstein du Puy-de-Dôme s’est tenue à Puy St Gulmier le 5 mars dernier en présence d’un public attentif.

Priorité aux mamelles et aux membres au Gaec Jallat Beaudonnat

Les productions individuelles continuent une évolution régulière et frôlent les 8000kg en lactation totale.

Les taux protéiques ont été beaucoup travaillés et s’affichent à 31.6 gr par Kg (soit 32, 5 gr par litre)

Les taux cellulaires à 297 000 restent un point à surveiller dans beaucoup d’élevages. Le travail d’amélioration génétique a été réalisé mais les conditions de milieu ne sont pas toujours optimales.

L’intervalle ente vêlages à 425 jours de moyenne est aussi un point de vigilance.

L’âge au premier vêlage est actuellement à 32 mois. La précocité de la race n’est pas exploitée dans un certain nombre de troupeaux ce qui est pénalisant techniquement et économiquement.

122 000 kg de lait pour Uvée

L’inspecteur de Prim Holstein France Fabien Mirat a souligné le bon travail réalisé sur la morphologie réalisé dans les élevages adhérents à l’Upra .

Un diplôme d’honneur a été remis à l’élevage du Gaec de la Ferme du Clos à Cournol pour Uvée. En effet cette fille de Jocko Besne par Icarios a réalisé un record à 122000 kg de lait à son dernier tarissement ce qui la situe dans les toutes meilleures vaches de la race. Révélée pour son 12ème veau elle est repartie vers un nouveau record.

Le changement climatique au cœur des débats

Stéphane Violleau de la Chambre d’Agriculture a présenté les résultats de l’étude AP3C sur le changement climatique. Un constat : le changement est là et il faudra s’adapter ! Stocks de sécurité, nouvelles cultures, gestion de l’herbe, chasse aux animaux improductifs, les pistes ne manquent pas. Une chose est sûre : le pire est de ne rien faire.

 

Un bilan et des projets

Le président François Boyer s’est félicité de la bonne participation au concours départemental à Gelles. Le voyage à Suisse Expo a été également très apprécié, un autre déplacement sera programmé l’an prochain.

Une journée conviviale est prévue le 21 août prochain au Gaec des Mimosa à Olby.

Au programme de cette journée, après le repas, la visite du nouveau bâtiment avec deux stalles robot.

L’ après midi était consacrée à la visite de l’élevage du Gaec Jallat Beaudonnat à Puy St Gulmier.

Ce sera l’occasion de découvrir un troupeau très bien géré à 8600 kg 40,2 de TB et 33 de TP et 131 000 cellules.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Philippe Chopin à l’occasion d’une conférence de presse le 24 août.
Philippe Chopin, nouveau Préfet du Puy-de-Dôme
Lundi 24 août, Philippe Chopin a endossé le costume de préfet du Puy-de-Dôme, en remplacement de Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc.
A Ardes-sur-Couze, Nicolas Buffay, éleveur allaitant, a saisi avec son objectif  la présence de cette colonie de vantours.
Le vautour aurait-il changé de comportement ?
Une centaine de vautours attaque mortellement des animaux vivants et en bonne santé dans le secteur du Sancy. Un comportement «…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole