Aller au contenu principal

STOP à l’ambroisie envahissante !

La Journée internationale de l’ambroisie s’est déroulée le 22 juin 2019. L’occasion de sensibiliser les professionnels et le grand public sur le caractère particulièrement allergisant de cette plante exotique invasive

Dans le cadre de la journée internationale de l’ambrosie, plusieurs évènements ont été programmés jusqu’au 15 juillet sur toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces manifestations ont notamment pour objectif d’informer et sensibiliser le grand public ainsi que l’ensemble des acteurs du territoire aux problèmes sanitaires, environnementaux et agricoles posés par l’ambroisie.

Les pollens d’ambroisie sont majoritairement émis en août-septembre et provoquent de fortes réactions allergiques chez les personnes sensibles : rhinite, conjonctivite, asthme… Ces affections touchent n’importe quel individu, notamment à la suite d’expositions intenses, répétées ou prolongées. En région 600 000(*) personnes sont recensées potentiellement allergiques (soit 10% de la population) et 40,6 M€(*) de dépenses de soins sont nécessaires.

Les ambroisies peuvent également se développer et coloniser de nombreux milieux : friches, parcelles agricoles, chantiers, bords de route et de cours d’eau… Elles représentent ainsi une menace pour l’agriculture (perte de rendement dans certaines cultures) et pour la biodiversité (concurrence avec certains végétaux). « Une fois qu’un pied d’ambroisie est observé, il convient de rapidement l’éliminer car il est difficile de l’éradiquer une fois qu’il est installé » indique le communiqué de la Fredon Auvergne Rhône-Alpes

Une lutte obligatoire

Particulièrement présente en Auvergne-Rhône-Alpes, l’ambroisie à feuilles d’armoise doit être éliminée. Sa lutte est d’ailleurs rendue obligatoire par un décret du 26 avril 2017 prévoyant notamment la possibilité pour le préfet de département « de déterminer par arrêté les modalités d’application des mesures contre les ambroisies prévues par la loi ».

Dans les 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des arrêtés préfectoraux sont en cours de validation. Ils préciseront les actions à mettre en œuvre pour lutter contre l’ambroisie. La FREDON Auvergne-Rhône-Alpes est chargé par l’Agence Régionale de Santé de la coordination et de l’animation du plan régional de lutte contre l’ambroisie.

* Source : Analyse des données médico-économiques - 2017 - ORS Auvergne-Rhône-Alpes

L’organisation de la lutte en Auvergne-Rhône-Alpes

 

Afin d’assurer une gestion locale et efficace de l’ambroisie, des référents communaux sont identifiés (élu et/ou agent territorial). Cet interlocuteur local intervient notamment dans le processus de médiation et accompagne, sous l’autorité du maire, la mise en œuvre du plan de lutte (gestion des

signalements d’ambroisie, surveillance du territoire, sensibilisation du grand public…).

La présence d’ambroisie peut être signalée au référent communal via la plateforme

« Signalement-ambroisie », l’application

mobile « Signalement ambroisie », par mail (contact@signalement-ambroisie.fr) ou par téléphone au 0 972 376 888.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole