Aller au contenu principal

Six hectares de forêt interdit à l’exploitation

La commune de Saint-Genès-Champanelle avec le Parc régional des Volcans d’Auvergne et l’Office National des Forêts préservent un îlot de l’exploitation.

Le bois mort est source de vie et participe à la régénération naturelle des forêts mais les interventions humaines interrompent ce cycle.

Genès-Champanelle, l’Office National des Forêts et le Syndicat Mixte du Parc ont marqué un îlot de sénescence d’une surface de 6,2 hectares. Cette ancienne forêt riche en biodiversité sera ainsi préservée de l’exploitation et laissée à son évolution naturelle.

 

Engagement écologique

A l’occasion de son dernier conseil municipal, la commune de Saint-Genès-Champanelle, en tant que propriétaire foncier et décisionnaire du plan d’aménagement de ses forêts a officialisé la création d’un îlot de sénescence. Aucune intervention de gestion n’y sera réalisée afin de laisser évoluer naturellement

l’écosystème forestier. Cette préservation permettra aux arbres d’accomplir leur cycle complet (de la germination à la décomposition) et aux espèces liées à la présence de bois mort, de pouvoir trouver des refuges au sein du massif forestier. Cette décision répond à la volonté du conseil municipal de faire de cette forêt un support de biodiversité exceptionnel, tout en assurant ses fonctions de production de bois et d’accueil du public. Cet engagement fait suite à un travail de localisation commun entre l’Office National des Forêts et le Parc des Volcans d’Auvergne, des forêts intéressantes pour la biodiversité. Les plus remarquables ont fait l’objet de propositions de non intervention auprès des propriétaires publics. Plusieurs îlots de sénescence ont été mis en place sur la Chaîne des Puys grâce à ce travail : 1 îlot de 2 ha sur le Puy Chopines, 1 îlot de 2 ha sur Charbonnières les Varennes et 2 îlots d’une surface totale de 12 ha sur les parcelles forestières du Parc des Volcans à Montlosier.

 

Pourquoi un îlot de senescence ?

Près de 25% de la biodiversité forestière est associé aux vieux bois et aux bois morts. Du fait des interventions humaines, le fonctionnement naturel de la forêt tend à disparaître. Les phases de vieillissement et d’écroulement des arbres sont court-circuitées par la récolte des bois durant la phase de maturité. Pourtant, celles-ci sont primordiales pour le fonctionnement de l’écosystème et pour de nombreuses espèces se nourrissant de bois mort. Son volume est limité alors qu’il est source de vie et participe à la santé des forêts, en constituant une phase essentielle du recyclage de la matière et de stockage de carbone, par exemple.

Pour préserver cette biodiversité forestière, il est nécessaire de garder des arbres morts ou sénescents dans les peuplements lors des exploitations. L’Office National des Forêts assure ce travail dans le cadre de la gestion courante des parcelles. Mais il est nécessaire, en complément, de mettre en place des secteurs où l’homme n’interviendra plus. Ces zones rendues à la naturalité sont appelées « îlots de sénescence ». Toute une faune et une flore spécialisée en profitent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole