Aller au contenu principal

Comité  eau
Situation hydrologique, la vigilance n’est pas activée, mais pour combien de temps !

Après une première réunion, le 20 janvier, visant à présenter le bilan de l’étiage 2021, le Préfet du Puy-de-Dôme a de nouveau réuni le Comité départemental de l’eau (CDE), le vendredi 13 mai 2022, pour faire un point sur la situation hydrologique.

Ce comité a également été l’occasion de présenter les principales modifications apportées sur le volet quantitatif par le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) Loire-Bretagne 2022-2027 approuvé ce printemps, de partager avec les acteurs les conclusions et la déclinaison à venir du « Varenne de l’eau », d’échanger sur la mise en œuvre de l’arrêté cadre sécheresse notamment sur les derniers plans d’utilisation rationnelle de l’eau signés avec les industriels du département.

Situation hydrologique : une situation sous surveillance

Les moyennes mensuelles des températures des 4 premiers mois de l’année 2022 sont supérieures aux normales.
Depuis le début de l’année 2022, l’indice d’humidité des sols est en baisse de manière quasiment continue. Sans atteindre les seuils justifiants, à ce stade, l’instauration de mesures de restriction, les débits des cours d’eau sont nettement inférieurs aux débits moyens mensuels pour un mois de mai.
Le remplissage de retenue de la Sep dans les Combrailles est optimal puisque celle-ci est remplie à 100 % de sa capacité et va permettre de sécuriser l’irrigation agricole dans ce secteur. La retenue de Naussac, qui permet de soutenir l’étiage de la rivière Allier, affiche quant à elle un taux de remplissage de 77 % en ce début de mai 2022.

Une activation des mesures dès franchissement des seuils

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, le CDE a décidé que le niveau de vigilance (1er niveau d’activation de mesures) sera déclenché aussitôt que les seuils définis par l’arrêté cadre sécheresse seront atteints. À ce stade, les seuils correspondants ne sont pas encore franchis. Pour plus d’informations sur les situations de sécheresse en France et les restrictions d’usage, vous pouvez consulter le site internet Propluvia : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/. Il permet en temps réel de connaître les mesures de restriction en cours sur le territoire national et au sein des zones hydrographiques du département via un outil de géolocalisation.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les bâtiments agricoles ont été la cible de grêlons de la taille parfois supérieure à une balle de tennis. De nombreux dégâts sont à déplorer également sur les cultures et l'herbe.
Grêle et orages : les épisodes de trop !
Le Puy-de-Dôme a été touché le week-end de la Pentecôte par de violents orages qui ont détruit des cultures et endommagé…
Tournée calamités des Combrailles : un point de départ pour bâtir le dossier « calamités ».
Grêle : et après ?
Alors que les orages de grêle ont dévasté cultures et bâtiments le week-end de la Pentecôte, les agriculteurs éprouvés par ce…
Lors de l’assemblée générale de la section auvergnate d’Unisylva à Brioude, la coopérative forestière est revenue sur le contexte actuel exceptionnel qui marque la première hausse significative des prix depuis plus de 30 ans.
Les marchés forestiers à des niveaux historiques
La coopérative forestière Unisylva clôture l'année 2021 sur un bilan positif grâce à un contexte exceptionnellement favorable au…
En l'espace de 24 heures, deux vaches de Patrick Boyer ont été dépecées par les vautours dont une où la mort de l'animal n'est pas certaine avant l'intervention des charognards.
Les vautours réapparaissent près d’Égliseneuve-d'Entraigues
Les vautours fauves ont refait leur apparition dans le Puy-de-Dôme près d'Égliseneuve d'Entraigues où Patrick Boyer, éleveur de…
Droit à l’essai : un an de dialogue pour s’associer sur de bonnes bases
Très investies dans la structure Gaec et Sociétés, Brigitte Troucellier, agricultrice dans le Cantal et Maryse Font, agricultrice…
La journée Herbe Richesse des Combrailles a réuni une centaine de visiteurs à Villossanges.
L'herbe, une culture à part entière dans les Combrailles
Les Combrailles étaient à l'honneur la semaine dernière lors d'une journée dédiée aux cultures fourragères organisée par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole