Aller au contenu principal

Pôle emploi (1)
Sécurité et qualité du travail pour les salariés d'Agri Remplacement

Le 8 décembre dernier, soixante-dix salariés d’Agri Remplacement et leurs administrateurs ont participé à la réunion annuelle des salariés à la Chambre d’Agriculture du Puy-de-Dôme.

Les administrateurs ont rappelé aux employeurs et salariés tout l'intérêt de bien respecter les règles de sécurité.
Deux sujets principaux ont été abordés au cours de cette rencontre :
- la prévention des risques professionnels avec M. Monnet, inspecteur du travail en agriculture
- la qualité du service aux adhérents au travers de témoignages de salariés et d’administrateurs.

La prévention des risques professionnels
Il s’agit des risques qui menacent l’intégrité physique des personnes au travail.
Les obligations de moyens et de résultats des employeurs:
Les employeurs ont obligation de supprimer ou de réduire les risques, d’assurer les conditions d’hygiène et de sécurité au travail de leurs salariés.
Pour chaque situation de travail, il convient d’évaluer : s’il existe des risques, de quelles natures, leurs causes, les solutions à mettre en oeuvre pour les supprimer ou les réduire.
Autres moyens : la mise en place d’un CHSCT* dans les entreprises de plus de 50 salariés, la formation à la sécurité des salariés à la 1ère embauche. Par cette formation, il s’agit de présenter le plan de circulation dans l’entreprise, les méthodes de travail, d’indiquer comment intervenir en cas d’accident, intoxication, incendie, comment prévenir les secours avec mise à disposition des numéros d’urgence pour les salariés.
Obligations de comportements des salariés :
Le salarié doit se conformer aux instructions qui lui sont données selon le lien de subordination qui le lie à son employeur.
En matière de sécurité, il doit aussi prendre soin de sa santé et de sa sécurité par plusieurs moyens : porter les équipements de sécurité et de protection fournis par l’employeur, apprécier les risques du travail. S’il doit effectuer des travaux présentant des risques graves pour sa santé et sa sécurité, le salarié peut refuser de réaliser ce travail en vertu de son « droit d’alerte et de retrait ».


Assurer la qualité du travail
Mesurer et faire progresser la satisfaction des adhérents
Un questionnaire sera adressé prochainement aux adhérents. Le but est d'évaluer leur satisfaction vis à vis d’Agri Remplacement, et de faire progresser la qualité des prestations. Trois éléments principaux seront analysés :
• la qualité du service rendu par les administrateurs aux adhérents,
• la qualité du service apporté par les salariés aux adhérents,
• la qualité des prestations assurées par l'équipe administrative d’Agri Remplacement.
L’ensemble des réponses permettra de définir les actions prioritaires à mettre en œuvre, pour faire progresser la satisfaction et la qualité du service aux adhérents.
Qualifier les salariés par le plan de formation.
La formation est le moyen essentiel pour qualifier les salariés, optimiser leurs performances au travail, faire progresser la qualité du service et la satisfaction des adhérents.
En 2006, plusieurs salariés ont suivi des stages d’initiation sur «les techniques de traite, la qualité du lait, le travail en élevage ovin ». En 2007, ces mêmes formations seront reconduites. (Niveau approfondissement). Puis des formations à la conduite des tracteurs haute technologie seront mises en place.
Qualifier les salariés avec le certificat de qualification professionnelle (CQP)
Réservé à des salariés en CDI ayant plus de 3200 H d’expérience professionnelle, ce certificat atteste d’une réelle professionnalisation des agents qui en sont titulaires. Il peut être obtenu soit par le dispositif de validation de l’expérience VAE et/ ou par un dispositif de formation permettant aux candidats d’acquérir les compétences de 8 modules du CQP.
8 salariés d’Agri remplacement sont candidats pour acquérir, en 2007, le CQP agent de remplacement. Avec le CQP, ces salariés seront reconnus professionnels : à la fois généralistes et spécialisés, dans tous les cas autonomes pour assurer des remplacements de grande qualité…
Développer l’apprentissage : un autre moyen pour qualifier et pour former
En 2006, suite à la loi sur l’apprentissage, Agri Remplacement est devenu maître d’apprentissage.
Les buts sont les suivants : permettre à des apprentis de se qualifier, leur permettre, au delà de la formation, de devenir agents de remplacement et d’accéder à l’emploi. En 2007, Agri remplacement souhaite développer l’apprentissage pour permettre à de nouveaux jeunes de bien se qualifier et pour faciliter leur recrutement.


(1) Financé à l’aide de la DATAR.
* Comité Hygiène Sécurité au travail

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole