Aller au contenu principal

Sécheresse
Sécheresse, une aide supplémentaire de 100 millions d’euros

Face au risque de sécheresse, le gouvernement ouvre un budget supplémentaire exceptionnel de 100 millions d’euros (100 M€) et nomme un délégué interministériel.

Face au risque de sécheresse, le gouvernement élargi le champ d'intervention des agences de l'eau en injectant 100 millions d'euros supplémentaires.

La recharge modeste des nappes d’eau souterraines de cet hiver, les prévisions de Météo-France d’un printemps plus sec et chaud que la normale ainsi que le contexte de tension sur les marchés énergétiques et alimentaires, du fait de la guerre en Ukraine, ont conduit le gouvernement à augmenter en 2022 de 100M€, le plafond de dépenses des agences de l’eau.
« Cela permettra de lancer des actions supplémentaires, dans la suite du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique » indique un communiqué gouvernemental du 29 avril dernier.
Ce soutien financier devrait permettre, notamment, d’accompagner les filières agricoles dans leur stratégie d’adaptation au changement climatique ; améliorer la résilience des territoires et la gestion de la ressource en eau, grâce à l’optimisation des retenues existantes ou à la création de nouvelles retenues, à la réutilisation des eaux usées traitées et aux économies d’eau. L’aide soutiendra également les collectivités territoriales dans leurs initiatives visant à économiser l’eau et éviter toute pénurie d’eau potable (lutte contre les fuites dans les réseaux, interconnexions de sécurité etc…). Elle devrait permettre aussi « d’améliorer la résilience des milieux naturels pour garantir la pérennité des usages, notamment la désimperméabilisation des espaces urbains par la création d’infrastructures naturelles, déconnexion des eaux pluviales pour infiltration, favorisant le rechargement des nappes et réduisant la pollution des eaux » précise le communiqué gouvernemental.
Et pour compléter cette action financière, un délégué interministériel en charge du suivi des actions et travaux engagés dans le cadre du Varenne a été nommé en conseil des ministres du 27 avril ; il s’agit du préfet Frédéric Veau. Placé auprès des ministres en charge de l’Environnement et de l’Agriculture, il devra « s’assurer du déploiement de l’ensemble des mesures arbitrées en conclusion du Varenne et coordonner l’action commune des services de l’Etat au service d’une politique ambitieuse en termes d’adaptation de l’agriculture au changement climatique et d’accès aux ressources en eau mobilisables pour l’agriculture sur le long terme » stipule le communiqué.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

De gauche à droite : Laurine Rousset, présidente JA43, Eric Richard, président de la section laitière FDSEA43, Stéphane Joandel, président de la section laitière régionale, Vincent  Chirent, producteur de lait 63 et Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 ont procédé à une  vérification des prix du lait au supermarché E.Leclerc à Clermont-Ferrand
Les producteurs revendiquent 500 €/1000 litres de lait
Dans un contexte de flambée des prix et de sécheresse sans précédent, les responsables professionnels de la région demandent à la…
Les agriculteurs investissent dans le matériel économe en eau.
Comité départemental de l’eau : un renforcement des mesures de restriction

Le secrétaire général de la préfecture a réuni le Comité départemental de l’eau le 19 juillet afin d’échanger sur la situation…

L’Axe Allier passe en alerte renforcée
A l’issue du Comité départemental de l’eau (CDE) du 9 août, le Préfet a pris le 5ème arrêté de restriction des usages…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal Massif central est venu à la rencontre des producteurs de lait.
Les producteurs de lait toujours dans l’incertitude
Le jeudi 4 août, les producteurs de lait puydômois ont mené une action devant les bureaux de Sodiaal à Clermont- Ferrand avant d'…
Durant les fortes chaleurs, les équipes de castration sont intervenues dans les champs le matin.
Les castrations sur la fin
La castration des maïs semence arrive bientôt à son terme après près d'un mois de travaux mais les fortes chaleurs laissent…
En marron, les communes classées en zone de montagne et qui bénéficient d'une majoration supplémentaire de 15%.
La récupération des eaux pluviales financée
L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne double l'enveloppe financière de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages" pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole