Aller au contenu principal

Sécheresse : la Région rallonge son soutien des éleveurs

Face aux difficultés persistantes rencontrées par de nombreux éleveurs, suite à la sécheresse de l’été et de l’automne dernier, la région débloque une enveloppe supplémentaire.

Le Plan Sécheresse présenté le 26 novembre dernier par la Région consistait en une aide exceptionnelle forfaitaire pour les éleveurs d’Auvergne-Rhône-Alpes touchés par la sécheresse et ayant réalisé des investissements productifs dont ils remboursent des encours d’emprunts. Les filières bovines, ovines, caprines et équines étaient alors ciblées par le dispositif. Les territoires éligibles étaient ceux ayant eu des pertes fourragères supérieures à 30% (identifiés dans le cadre de la procédure de calamité agricole). Les 2/3 du territoire de la Région étaient ainsi concernés.
L’aide forfaitaire allouée par le biais de ce dispositif est comprise entre 300 et 2 000 euros. Elle varie en fonction des pertes fourragères de la commune du siège d’exploitation, de la taille de l’exploitation, du statut juridique de l’exploitation (en GAEC ou non) et du type d’élevage.
Une enveloppe de 15 millions d’euros a donc été votée en décembre dernier, la Région estimant le nombre de demandes à près de 10 000 exploitants.
Or à ce jour, ce sont 14 372 dossiers qui ont été déposés ! La Région prévoit donc une enveloppe supplémentaire pour accompagner tous les éleveurs ayant fait une demande. « Nous réhaussons le montant global du dispositif. C’était en effet pour moi une priorité que la Région se montre solidaire de nos agriculteurs quand ils font face à un aléa climatique majeur », déclare le président de la Région, Laurent Wauquiez, dans un communiqué.


CR d’après communiqué

 

Le point en chiffres


Les 600 premiers dossiers déposés début février ont été votés en Commission Permanente le 15 février et les éleveurs ont reçu l’aide sur leur compte bancaire le 22 février.
4 725 dossiers ont été proposés à la Commission Permanente du 29 mars pour un paiement début avril. Il restera environ 8 600 dossiers à présenter à la Commission Permanente de mai prochain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole