Aller au contenu principal

Sécheresse : 14,7 millions pour indemniser les pertes de récolte fourragères

Le comité national de gestion des risques en agriculture s’est tenu fin décembre. 417 communes du département ont été reconnues pour pertes de récolte sur prairies.

Les taux de perte de récolte reconnus sont de 40 % pour 50 communes (Dômes, Dore Bois Noirs), 45 % pour 101 communes (Combrailles, Artense Cézallier Sancy, Thiers-Courpière), 55 % pour 80 communes (bordures de Limagnes et Combrailles nord), et 65 % pour 186 communes (Limagne).

La commission départementale d’expertise avait pourtant constaté des taux de pertes de 40 % ; 45 % 55 %, 70 % et 85 %. Mais tous les départements ont eu un « coup de rabot » entre 10 et 20 % par rapport à leurs demandes départementales. La profession a fermement dénoncé ces forts décalages entre les demandes départementales et les propositions formulées par le minis- tère. Selon les services instructeurs, ces différences s'expliquent principalement par un travail de cohérence territoriale visant à harmoni- ser les taux de pertes ainsi que des indices (Geosys,...). Malgré tout, pour notre département et uniquement pour les pertes de récoltes en fourrages, l’enveloppe calamités est de 14,7 millions d’euros, soit 4 millions supplémentaires à 2018.

Déclaration sur Télécalam

La télédéclaration des demandes d’indemnisation au titre des calamités agricoles sera possible sous TéléCalam du 6 janvier au 21 février 2020, pour les agriculteurs qui ne l’auraient pas fait précédemment dans le cadre de la reconnaissance anticipée. Trois cas de figure :

- L’exploitation n’était pas précédemment dans la zone de reconnaissance anticipée : les exploitants recevront un courrier d’information qui les aidera à la saisie.

- Pour les exploitants ayant déjà effectué une télédéclaration suite à la reconnaissance anticipée : il ne faut pas faire de nouvelle déclaration ; les dossiers seront systématiquement repris par la DDT qui appliquera les nouveaux taux de pertes, et ajoutera les surfaces des parcelles situées sur les communes nouvellement reconnues, y compris dans les départements voisins.

- L’exploitation était située dans la zone de reconnaissance anticipée, mais aucune déclaration n’a été faite : il convient de faire la saisie avec le précédent courrier reçu (aucun autre courrier renvoyé). La saisie sera possible dès le 6 janvier 2020.

Fnsea et JA ont insisté pour que le seuil de recevabilité de 13% puisse être ramené à 11% comme cela a été le cas pour les dossiers "sécheresse prairies" de 2018.

 

Attention : Le site Télécalam rouvrira le 6 janvier 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole