Aller au contenu principal

Point de vue
Sabine Tholoniat : " Et à la fin c’est encore le producteur qui trinque… "

Sabine Tholoniat produit du lait à proximité de Thiers.

Sabine Tholoniat produit du lait bio dans l’est du Puy-de-Dôme qu’elle livre pour partie à Sodiaal. Présidente de la FNSEA63 et engagée à la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes, elle déplore la décision de la coopérative. D’abord sur la forme, " communiquer via un simple courrier alors que certains administrateurs n’étaient à priori même pas au courant cela démontre à quel point le relationnel entre Sodiaal et ses producteurs s’est détérioré ". Sur le fond, enfin, elle dénonce une attitude irresponsable : " On ne demande pas au producteur de s’engager à fond sur des volumes pour que deux ou trois ans plus tard, on se rende compte qu’il y en a trop. Nous avons bâti des contrats de plans, nous avons été accompagnés, nous avons fait des études y compris en matière d’autonomie alimentaire. Les volumes estimés étaient connus. Et aujourd’hui, on nous impose une baisse de rémunération car la stratégie de l’entreprise a été défaillante ". Cette décision arrive au moment où les charges y compris en bio flambent dangereusement. " C’est un très mauvais signal envoyé aux producteurs qui interroge sur la pérennité de la production laitière dans nos zones. Cela ne donne pas envie aux éleveurs de continuer dans la démarche, s’ils sont soumis à un cahier des charges extrêmement contraignant et que derrière leurs produits ne sont pas valorisés ". Plus profondément, c’est le modèle mutualiste qui est ébranlé selon Sabine Tholoniat : " l’agriculteur qui s’engage dans une coopérative croit encore aux valeurs du mutualisme où la somme de petites productions conduit à un grand projet. Aujourd’hui, il n’y a plus de grand projet ". Le bio se révèle donc un eldorado fragile que les pouvoirs publics ont pourtant largement alimenté. " Il y a une incohérence entre les objectifs affichés par les pouvoirs publics et la réalité de la consommation ".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

La construction du projet Urban village, matérialisée ici en rouge, concerne 10 ha sur la plaine de Sarliève.
Projet Urban Village : Préservons l'espace agricole !

Le projet "Urban Village" présenté par la SAS 3J, représentée par Monsieur Jean-Philippe Rey, concerne la création d'un…

Thierry Chirol, président de la FDPL63.
"Le prix est au cœur de notre combat !"
Thierry Chirol, président de la FDPL63.
Marché de producteurs locaux à Aigueperse
A ne pas manquer ! le 25 septembre à Aigueperse
Les Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme organisent, le samedi 25 septembre 2021, un marché de producteurs locaux.
Vaches qui s'abreuvent
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional AuRA prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Vous avez jusqu’au 6 octobre pour…
La foire se veut l’un des temps forts de la rentrée en Auvergne.
Retour de la Foire de Clermont-Cournon du 11 au 19 septembre
Après un an d’absence, la foire internationale de Clermont-Cournon revient à la Grande Halle d’Auvergne du 11 au 19 septembre.  
Sabine Tholoniat produit du lait à proximité de Thiers.
Sabine Tholoniat : " Et à la fin c’est encore le producteur qui trinque… "

Sabine Tholoniat produit du lait bio dans l’est du Puy-de-Dôme qu’elle livre pour partie à Sodiaal. Présidente de la FNSEA63…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole