Aller au contenu principal

Retraites agricoles : une situation plus que préoccupante !

Le coup de pouce promis par le gouvernement aux petites retraites agricoles est toujours attendu.

La Section Nationale des Anciens Exploitants de la Fnsea et les anciens exploitants de l’Udsea du Puy-de-Dôme revendiquent encore et toujours la revalorisation des petites retraites initialement prévue le 1er octobre 2014. «Plus de 1 500 000 retraités de l’agriculture ne touchent que 681,20 € de pension en moyenne et sont en-dessous du seuil de pauvreté qui est de 993 € par mois. Cette situation n’est plus possible» dénonce Roger Serre, président de la section des anciens exploitants de l’Udsea du Puy-de-Dôme. «Nous subissons depuis bientôt deux ans un prélèvement obligatoire de 0,30 % au titre de la solidarité à l’autonomie qui sert plus à financer les déficits de l’État que la dépendance !» le président ajoute, «les retraités agricoles ont des charges qui augmentent plus rapidement que l’inflation : protection sociale, complémentaires maladie, prélèvements sociaux (CSG et CRDS) et fiscaux (impôts fonciers, taxe d’habitation, suppression de la demi-part fiscale, etc.). En outre, les déserts médicaux en milieu rural obligent des déplacements importants pour les soins, occasionnant ainsi des frais supplémentaires. Les retraités agricoles n’en peuvent plus des promesses non tenues ! C’est pourquoi, avec le concours de notre section nationale, nous demandons au Gouvernement de revoir ses positions et de revaloriser les petites retraites inférieures à 1200 € par mois, comme il s’y était engagé».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole