Aller au contenu principal
Font Size

Elections Chambre d'agriculture 2013
« Remettre la production au centre des débats »

Produire plus, accompagner le développement des exploitations en misant sur les hommes et les femmes, tels sont les enjeux du projet de l’Udsea et des JA du Puy-de-Dôme.

Le 31 janvier 2013, le monde agricole renouvellera ses représentants au sein des chambres d’Agriculture (lire page 3). A cette occasion, l’Udsea et les Jeunes agriculteurs (JA) du Puy-de-Dôme présenteront une liste commune de candidats sur la base d’un projet commun.

Produire plus

Construit dans la continuité du programme de 2007, le projet 2013 de l’Udsea et des JA repose sur trois objectifs prioritaires : l’économie, l’Homme et le territoire. « Notre ambition première est de remettre l’acte de production au cœur du métier » indique le président de l’Udsea, Claude Raynaud. «Lors de toutes les crises, des chefs d’exploitations s’en sortent avant tout quand ils font le pari de produire, d’innover et de développer ».

Autre challenge: celui des hommes et des femmes dont l’objectif est avant tout de tirer un reve-nu de leur métier et de pouvoir vivre comme le reste de la société.

Pour cela, l’Udsea et les JA du Puy-de-Dôme insistent sur la nécessité « d’installer des projets réalistes et viables » d’accompagner la « transmission des exploitations » de «protéger le statut de chef d’exploitation actif » de « développer l’emploi en agriculture » pour « améliorer les conditions de vie ».

Sur l’axe « territoire », les deux syndicats mettent l’accent sur la levée des contraintes environnementales devenue essentielle pour maintenir une activité économique agricole forte et compétitive. « Nous devons arrêter la sanctuarisation de nos zones, protéger le foncier agricole et activer des politiques de compensation des handicaps » suggèrent Claude Raynaud et Patrick Levet, président des JA.

Des orientations syndicales

Pour atteindre ces objectifs, l’Udsea et les Jeunes agriculteurs font valoir une série de propositions : veiller sur la valorisation et le prix des produits, restructurer le foncier et obtenir la transparence fiscale. Plus précisément ils entendent orienter le conseil sur le développement et la compétitivité des exploitations, accompagner la modernisation des exploitations, optimiser le conseil technique en élevage, réduire les charges, viser l’autonomie fourragère des exploitations.

Enfin, dans le cadre des négociations sur la PAC, ils préconisent des outils de gestion des risques et la revalorisation des compensations de handicaps naturels. «Nous devons aboutir à la négociation d’une PAC acceptable pour les petites structures intensives » précise Claude Raynaud.

«En quelques mots notre projet Udsea /Ja vise à produire plus, dans des conditions viables et vivables, pour des hommes nombreux sur des territoires actifs » résume le président de l’Udsea. Et d’ajouter que dans ce schéma départemental, « chaque système de production a sa place ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Apprentissage, alternance, aide à l’embauche : le gouvernement incite les entreprises à employer des jeunes.
Apprentissage et emploi : des aides à l’embauche
Présenté en juin par le gouvernement, le plan « 1 jeune 1 solution » entend favoriser l’emploi des jeunes par l’intermédiaire de…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole