Aller au contenu principal

Réinventer les chantiers saisonniers pour cet été

Chantiers d’été et emplois saisonniers…Avec la mise en place du confinement et les modifications des plannings scolaires, Agri Emploi 63 s’adapte pour mobiliser les 300 salariés embauchés prévus pour la période estivale

En Conseil d’administration à distance, les administrateurs d’Agri Emploi 63 ont réfléchi à l’organisation globale des chantiers collectifs saisonniers de cet été. Habituellement, ce sont environ 300 saisonniers qui se relaient sur la période estivale pour les chantiers d’épuration et de castration des maïs, mais aussi sur les pommes de terre, oignons ou lavandes.

Un recrutement 2.0

Cette année, pas de forums jobs d’été, pas de classes en physique pour recruter les étudiants et lycéens. Une campagne de recrutement en ligne sera effectuée, avec les réseaux sociaux et annonces en ligne. « C’est une nouvelle manière d’effectuer le recrutement que nous testons, même si nous espérons que les dates des vacances scolaires ne seront pas repoussées », rappelle Pascal Servier, secrétaire général d’Agri Emploi 63. Aussi, pour les travailleurs mineurs, « il faut revoir les solutions de mobilité car il ne sera surement pas question de faire du covoiturage avec les voisins ou les cousins ! », explique-t-il. Et même si la réflexion était entamée pour trouver des solutions de mobilité via des bus, cette solution serait une bonne manière de trouver davantage de salariés. Le cumul activité partielle et contrat de travail sera peut-être aussi une possibilité pour attirer des travailleurs habituellement saisonniers de l’activité touristique. Avec les surfaces en maïs semences supplémentaires et le contexte Covid, le groupement se prépare à avoir des nouvelles demandes. D’ailleurs, l’anticipation des demandes des agriculteurs sera d’autant plus nécessaire.

Garantir les salariés sur les mesures barrières

Sur l’organisation des chantiers, de nouvelles habitudes seront nécessaires. « En plus du t-shirt et de la casquette fournie, les salariés devraient être équipés en gants et en visières, plus confortables que les masques en pleine chaleur », explique Mathieu Daim. Les exploitants disposeront de gel hydroalcoolique, fourni par la sucrerie Bourdon. A la prise des consignes et au lancement des chantiers, il faudra plus de distance et de précautions également.

En s’appuyant sur les démarches actuellement en cours par la FNSEA nationale, le groupement sera à l’affût des ajustements des mesures pour faciliter les activités agricoles.

Pour les exploitants qui souhaitent anticiper leurs besoins de main d’œuvre saisonnière sur les maïs ou sur les autres chantiers, Agri Emploi reste joignable au téléphone 04.73.44.45.15, ou par mail contact@agriemploi63.fr.

Limagrain recrute 600 saisonniers

Sans attendre la fin du confinement, Limagrain lance sa campagne 2020 de recrutement de plus de 600 saisonniers pour ses prochaines récoltes. Les candidats intéressés doivent, sans attendre, remplir et renvoyer leur dossier de candidature téléchargé (www.limagrain.com/saisonniers) à l’adresse suivante : equipe.recrutement@limagrain.com ou contacter son Conseiller Pôle emploi, via l’Espace Candidat du site www.pole-emploi.fr. Pour les jeunes de moins de 26 ans, il est possible de contacter les Missions Locales des bassins de Clermont-Ferrand, Thiers, Riom ou Vichy.

Jusqu’à la fin du confinement, les candidats sélectionnés seront convoqués pour un entretien à distance avec un Référent RH Limagrain.

Les équipes des agences Pôle emploi restent mobilisées, à distance, durant toute cette période pour la diffusion des offres, la transmission des dossiers de candidature et la recherche de candidats. Dès que la période de confinement sera terminée, les Mercredis du Recrutement recommenceront et les candidats pourront à nouveau être reçus lors des sessions de recrutement (durée : une demi-journée)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole