Aller au contenu principal

Lettre ouverte
Rats taupiers : l’UDSEA appelle à la solidarité publique

Suite aux dégâts récurrents provoqués par les rats taupiers, l’UDSEA du Puy-de-Dôme alerte une nouvelle fois le président du Conseil général, Jean-Yves Gouttebel, et s’étonne du silence du département face à ce fléau pour les exploitants de montagne.

Voici un extrait du courrier adressé à Jean-Yves Gouttebel par le secrétaire général de l'UDSEA, Bruno Chaput.

« (...) Les exploitations de montagne, en particulier à l'ouest du département, sont confrontées à une recrudescence des dégâts causés par le campagnol terrestre sur les prairies.
Il y a plus de 6 mois, nous organisions une réunion publique pour faire le point sur l'ampleur du désastre. La situation était telle que nous avions sollicité l'intervention du Conseil général du Puy-de-Dôme pour venir en aide aux éleveurs les plus touchés par ce fléau, notamment en mobilisant les moyens financiers de l'association AGAVE.
Aujourd'hui, nous n'avons toujours pas de réponse de votre part à ce sujet et ce silence n'est plus acceptable.
Pour les éleveurs, les techniques de lutte sont limitées, peu efficaces et soumises à de fortes contraintes administratives. En raison de l'absence de véritables solutions, à titre curatif ou préventif, et vu l'intensité des dégâts causés, nous considérons les invasions de rats taupiers comme de véritables catastrophes naturelles qui justifient pleinement la solidarité professionnelle et publique (...) »

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole