Aller au contenu principal

Info plus
Production porcine

Le dispositif d'aides aux investissements biosécurité est reconduit en 2021.

Groupe de cochons

Le dispositif d'accompagnement financier des collectivités territoriales pour soutenir les éleveurs soucieux d'améliorer la biosécurité de leur élevage est prolongé en 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour rappel, les investissements réalisés dans le cadre des mesures de biosécurité, d’un montant se situant entre 5 000 € et 10 000 € et réalisés à partir du dépôt du dossier (date d’avis favorable), peuvent être aidés à hauteur de 1 000 € de la part du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.
Sont éligibles tous les investissements qui contribuent à la mise en place de normes préventives contre la FPA : la délimitation des zones d’élevage (clôtures, grillages, portail, passage canadien, barrières, murets ou autres), l’aménagement des quais d’embarquement et aires de stockage des animaux, l’aménagement, la modernisation ou la relocalisation d’une quarantaine, l’aménagement et/ou la relocalisation d’une aire d’équarrissage, du matériel pour le stockage des cadavres (container, cloche, système de convoyage, tenues spécifiques), un SAS sanitaire avec point d’eau (lavabo, douche…) permettant un changement complet de tenues et séparation, l’adaptation ou modernisation du matériel de nettoyage de désinfection (ex : présence d’un tuyau d’eau accessible pour le chauffeur au niveau de la quarantaine), des panneaux signalétiques (gestion des flux entrants et sortants...). Les investissements supérieurs à 10 000 € sont éligibles aux accompagnements mis en place dans le cadre du PCAE, également reconduit en 2021.
Le dossier de demande est téléchargeable sur le site Interporcra.fr

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole