Aller au contenu principal

Chambre d’agriculture
Prodiguer des soins alternatifs à son troupeau de bovins

‹ Donner des soins alternatifs aux bovins laitiers et allaitants, tel a été le thème d'une formation, organisée par les Petites Régions Agricoles Livradois-Forez et Dore-Bois Noirs.

Des éleveurs qui souhaitent procéder différemment dans la conduite sanitaire de leurs troupeaux.

Afin d'apprendre à utiliser des méthodes alternatives (prévention, phytothérapie, homéopathie), sur leurs troupeaux, une douzaine d'éleveurs, des Pra Dore-Bois Noirs et Livradois-Forez, ont opté pour un stage sur deux jours (voir encadré)).

 

Une demande des agriculteurs

Cette formation procède d'une demande d'agriculteurs auprès de leurs Pra.

En témoigne Dominique Boithias, qui transforme une partie de sa production en fourme d'Ambert, vendue au marché d'Ambert et sur son exploitation. Il raconte avoir sollicité les services de la Chambre d'agriculture, "pour avoir des pistes de réflexions, afin de mieux connaître les techniques alternatives qui s'offrent à nous aujourd'hui." Il explique avoir recours depuis quelques temps déjà à ces pratiques, mais qu'il souhaitait "avoir davantage d'informations, via une formation."

Les stagiaires, éleveurs laitiers et allaitants, ont relevé : " au point de vue santé des animaux, on doit aujourd'hui procéder autrement ; c'est bien de se former à d'autres techniques, d'apprendre d'autres méthodes..." Et ce pour les bovins mais aussi pour les chèvres. En effet les questions de  Sabine Tholonias, qui élève des bovins et des chèvres, a permis de constater que ce qui convient aux bovins, va aussi pour les caprins (notamment en divisant les doses).

 

Comprendre et mettre en pratique

Gilles Grosmond, docteur vétérinaire, dispense depuis de nombreuses années cette formation, en France et à l'étranger. Il explique que le but est de "comprendre les mécanismes de défense des animaux, de construire des techniques d'élevage qui les optimisent. Au-delà des impératifs économiques, il s'agit de prendre en compte la santé animale et le bien être des animaux."

Devant des stagiaires très à l'écoute (ils ont pris beaucoup de notes ! voir photo), il a exposé, entre autre, les mécanismes généraux de l'immunité et l'influence des techniques d'élevage, la gestion de ces mécanismes par des solutions préventives et curatives, le tarissement sans antibiotique, les pathologies du veau...

Il souligne la capacité des éleveurs à s'adapter à de nouvelles techniques, en matière de con-duite sanitaire des animaux : "ils n'ont pas d'a priori, restent attentifs et curieux à ce qu'on leur explique, posent des questions." 

 

Programme

Ce stage sera reconduit à l'automne.

- Mécanismes généraux de l'immunité et influence des techniques d'élevage.

- Gestion de ces mécanismes par des solutions préventives et curatives.

- Mécanismes de défense de la mamelle, gestion des vaches à cellules et des mammites aiguës.

- Tarissement sans antibiotique, préparation au vêlage, maladies métaboliques.

- Pathologies du veau et élevage des génisses.

 

Renseignements auprès de la PRA Livradois Forez, 19 av de Lyon, 63600 AMBERT

au 04 73 82 09 74   -   courriel  lf@puy-de-dome.chambagri.fr

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole