Aller au contenu principal

Campagnols  terrestres
Poursuite de la lutte contre le campagnol terrestre en prairies

La dérogation à l’utilisation de la charrue est valable jusqu’au 12 décembre 2021.

La lutte contre le campagnol se poursuit.

Suite à la demande de la Copamac-Sidam auprès de la DGAL, une décision d’autorisation dérogatoire pour l’utilisation mécanisée d’appâts blé à base de phosphure de zinc (Ratron GW) a été obtenue pour la période du 15 août au 12 décembre 2021.
Cette décision autorise l’application du produit Ratron GW à l’aide d’une charrue-taupe à soc creux qui permet de créer une galerie artificielle et d’y déposer l’appât. Elle est valable uniquement dans le cadre de la lutte contre le campagnol en prairie, dans les territoires faisant l’objet d’une lutte collective organisée au titre d’un plan d’action régional campagnols, et figurant dans un arrêté préfectoral de lutte obligatoire, ou sur la liste régionale des communes concernées et établies par la DRAAF. La dose maximale d’application annuelle étant de 2 kilos d’appâts/ha/an, les quantités déjà appliquées en 2021 sur la parcelle (à la canne ou mécaniquement) sont déduites de cette valeur pour définir la quantité limite de ce traitement mécanisé. L’application à la charrue n’est autorisée que si l’indice de présence des campagnols est inférieur à un sur trois. La déclaration de chantier sept jours avant le traitement n’est plus nécessaire, mais le rapport d’intervention au SRAL et à la FREDON dans les 72 h suivant l’application est toutefois maintenu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Une aide à l'alimentation animale est allouée aux éleveurs pour couvrir une partie de la hausse des charges à laquelle ils sont confrontés depuis l'explosion de la guerre en Ukraine.
Plan de résilience : l'aide à l'alimentation animale
Dans le cadre du plan de résilience et pour faire face à la hausse de charges d’exploitation, le gouvernement octroie aux…
Nicolas Chatard, nouveau président JA63.
Le nouveau président de JA 63 entre innovation et persévérance
Nicolas Chatard a été élu président du syndicat Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme avec une nouvelle équipe et succède ainsi à…
Le COTI du 5 mai dernier a rassemblé, à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, la profession agricole et para-agricole, des élus locaux et l'enseignement agricole.
Installation/transmission et DJA, évolutions plus ou moins favorables
Une nouvelle DJA financée, non plus par le Feader mais par les Régions, devrait voir le jour le 1er janvier 2023 avec un montant…
Après plusieurs années d'augmentation, les effectifs de la Limousine se stabilisent en 2022.
L’Aubrac et la Limousine augmentent, la Salers se stabilise et la Charolaise décroche
Les effectifs bovins allaitants dans le Puy-de-Dôme sont en baisse chaque année mais certaines races résistent mieux que d'autres…
« Le contrat : une arme de proposition massive que doivent utiliser les éleveurs »
Alors que la décapitalisation s’accélère dans un contexte de hausse de charges sans précédent, la vente des animaux aux coûts de…
La journée de démonstration de matériel à Moureuille, le 20 avril, a attiré une trentaine de visiteurs.
La Cuma des Prés se tourne vers l’avenir
La Cuma des Prés à Moureuille compte une vingtaine d'adhérents qui ont accès à du matériel performant grâce à la collectivité.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole