Aller au contenu principal

Pac 2010
PMTVA, le moment est venu de déposer votre demande

Comme toutes les aides du premier pilier de la PAC la PMTVA est versée à partir du 1er décembre mais une avance de 60 % peut être accordée à partir du 16 octobre si la période de détention obligatoire des animaux de 6 mois est achevée. Ainsi plus tôt est déposée la demande, plus tôt l'avance peut être versée. Depuis 2007 la déclaration peut être réalisée sur télépac. N'hésitez pas à utiliser ce mode de déclaration simple et rapide !
Depuis 2009 vous n'avez plus à déclarer le nombre d'animaux pour lequel vous demandez l'aide. Il est calculé par l'administration à l'issue de la période de détention. Il est donc important que vous soyez vigilants et réalisiez vos notifications de mouvements d'animaux dans les délais.

2010 un montant qui évolue

En application du bilan de santé de la PAC, l'aide est partiellement découplée pour un montant de 50 € dont la moitié sera réintégrée aux DPU du bénéficiaire historique.
Le montant de la PMTVA sera donc de 200 € pour les 40 premières vaches et de 175,85 € pour les suivantes avant l'application de la modulation qui est de 8 % cette année.

 

Les conditions d'éligibilité restent inchangées

- Seuls sont éligibles les éleveurs qui maintiennent au moins 3 animaux éligibles sur la période de détention
- L'effectif primé ne peut pas comprendre plus de 40 % de génisses
- Le caractère allaitant du cheptel doit être démontré au travers de 2 critères qui sont : un ratio mère/ veau égal à 0, 5 dans le département du Puy-de-Dôme, une durée minimum de détention des veaux d'au moins 60 jours.
- Le dépôt d'une déclaration de surface en mai 2010.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole