Aller au contenu principal

Plastipolis et Céréales Vallée renforcent leur partenariat

Les Pôles de compétitivité Céréales Vallée et Plastipolis vont plus loin dans leur coopération en scellant un partenariat sur la recherche de nouveaux matériaux biosourcés.

De gauche à droite : Grégoire-Yves Berthe, Directeur général Céréales Vallée et Patrick Vuillermoz, Directeur général Plastipolis ont signé une convention de partenariat entre les deux pôles.

Les filières céréalières et la plasturgie française ont décidé d’allier leurs compétences pour travailler de concert à la recherche de nouveaux matériaux biosourcés. En effet, les deux pôles, qui collaborent déjà sur des projets communs, ont signé le 1er juin dernier une convention de partenariat. Ils renforcent ainsi leur collaboration afin d’apporter une réponse aux enjeux des industriels de la plasturgie confrontés à la diminution des ressources pétrolières

Le plastique biosourcé, un enjeu de taille… et un produit d’avenir

La raréfaction des ressources pétrolières impose en effet à l’industrie de la plasturgie de trouver de nouvelles sources de matières premières afin de fabriquer les plastiques de demain. Depuis les années 2000 déjà, les industriels se sont penchés sur ces enjeux et les plastiques issus de ressources renouvelables -dits plastiques biosourcés - ont fait leur apparition. Mais ces produits ont un coût de production encore trop élevé, et de fait, ils ne représentent que moins de 0,3% des 285 millions de tonnes produites par an. «Ces agro-matériaux sont appelés à se développer rapidement, dès lors qu’ils proposeront une alternative compétitive au pétrole» révèle un communiqué des deux Pôles. Ainsi, la valorisation des co-produits issus du processus de transformation des céréales constitue une source de nouvelles utilisations agro-industrielles, et l’élaboration de composants à partir de végétaux permet de répondre aux besoins de la chimie.

Un partenariat lancé depuis 2006

La convention récemment signée entre les deux Pôles de compétitivité vise à poursuivre et amplifier les coopérations engagées depuis 2006 dans le domaine des plastiques biosourcés. «C’est l’occasion de poursuivre la convention nationale France Green Plastics avec des ambitions consolidées mais aussi d’engager des actions transversales communes comme l’organisation d’événements, le montage de projets d’innovation et bien sûr de coordination sur les stratégies de développement» indique le communiqué commun. «En Auvergne et en Rhône-Alpes, cette coopération territoriale permettra des échanges de bonnes pratiques en matière d’innovation et développement économique. Elle favorisera aussi une coordination avec les acteurs économiques et institutionnels de cette nouvelle région» précise le communiqué.

Zoom sur les partenaires

 

Céréales Vallée est le seul pôle de compétitivité impliqué dans les filières céréalières, de la semence aux produits finis. Implanté en Auvergne et d’envergure internationale, il réunit 81 adhérents et fédère plus de 900 acteurs, publics et privés impliqués dans la recherche, l’industrie et la formation des filières céréalières. Depuis sa création en 2005, le Pôle a labellisé plus de 240 projets, dont 172 projets de recherche pour un montant de 350 millions d’euros. Quant à Plastipolis créé en 2005, c’ est le seul pôle de plasturgie française. II compte plus de 400 membres, dont 250 entreprises et 95 centres de R & D et de formation, 60 institutionnels et partenaires. Avec 4 000 contacts industriels et scientifiques depuis sa création, Plastipolis totalise 140 projets financés, pour un montant global de 450 millions d’euros, et 190 projets labellisés, impliquant 280 entreprises différentes, dont 180 PME.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Troupeau de moutons
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole