Aller au contenu principal

PAC : valoriser les atouts de la montagne : moteur... Actions !

A l'aube d'une nouvelle Pac qui semble élargir le champ des possibles pour l'agriculture de montagne, les acteurs de ces territoires se sont retrouvés la semaine dernière à VetagroSup.

De gauche à droite : Francis Ader, vice-président ACAP ; André Marcon, président de Macéo ; Bernard Roux, conseiller régional du Limousin ; Jean-Yves Beschler, commissaire Massif central ; Patrick Bénézit, président de la Copamac et Christophe Léger, président du Suaci Alpes du Nord.

Qu'elles soient moyennes ou hautes, les montagnes françaises partagent une même ambition : faire vivre leur territoire et cela passe, par le maintien d'une activité agricole dynamique, mais pas uniquement... Pour conserver des agriculteurs au pays et en attirer de nouveaux, le paysage ne suffit pas. Il faut aussi des routes, des accès internet... Depuis plusieurs années, les Savoies, le Jura, les Vosges, les Pyrénées, le Massif central construisent ensemble des projets. Alors à la veille de la mise en application de la réforme de la PAC, jugée plutôt favorable à l'agriculture de montagne, c'est tout naturellement que les acteurs de ces territoires se sont réunis, la semaine dernière, à VetagroSup, dans le Puy-de-Dôme. A travers ce séminaire organisé par Macéo, le Sidam, l'Acap, l'Apem et le Suaci Alpes du Nord(1), l'idée était d'explorer les façons dont les nouvelles politiques européennes, au premier rang desquelles la Politique Agricole Commune, peuvent contribuer à améliorer la prospérité montagnarde via la structuration des filières et des territoires de montagne. En premier lieu, Dominique Barrau, secrétaire général de la Fnsea et président du Sidam a tenu à rappeler que «les montagnes n'obéissent pas à des découpages administratifs», soulignant le volontarisme des montagnards : «Nous n'avons pas attendu des réformes pour développer des initiatives». Aujourd'hui, l'enjeu est évidemment de capter davantage de valeur économique. Actée au niveau européen, la mention «montagne» mérite désormais qu'on la fasse vivre, et non survivre... Comprenez, pas question d'abandonner l'acte de production et de vivoter au gré des saisons et du folklore montagnard. Le séminaire a révélé des démarches encourageantes : Mont Lait, la marque de lait des producteurs du Massif central qui poursuit son bonhomme de chemin depuis dix-huit mois ; le projet territorial de la route des savoir-faire de l'Oisans dans l'Isère où de nombreux agriculteurs sont impliqués ou encore le développement de la filière ovin lait dans les Pyrénées.

 

(...) Sophie Giraud-Chatenet


(1)Macéo : structure inter consulaire Massif central ; Sidam : Organisme Inter-Etablissements du Réseau des Chambres d'agriculture du Massif Central ; Acap : Association des chambres d'agriculture des Pyrénées ; Apem : Assemblée Pyrénéenne d'économie montagnarde et le SUACI Alpes du Nord : Organisme Inter-Etablissements du Réseau des Chambres d'agriculture de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie.

Retrouvez la suite de l'article dans les pages de votre journal, l'Auvergne Agricole du jeudi 17 juillet 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole