Aller au contenu principal

Diversification
Oignon, échalote et ail ont leur marque locale

La Ferme des Volcans à Malintrat commercialise, chaque année, 1 700 tonnes d'oignons, échalotes et aulx.

La Ferme des Volcans à Malintrat commercialise depuis 2012, les aulx, oignons et échalotes de 25 producteurs puydômois soit plus de 1 700 tonnes /an. Créée par Julien Aymard également co-gérant de la SCEA Aymard, l'entreprise valorise une production locale jusque là peu mise en avant. "Nos produits fonctionnent très bien puisque la demande est en constante augmentation."


Des condiments locaux


L'idée de départ de Julien Aymard de mettre en valeur les produits de l'exploitation familiale a fait du chemin. La Ferme des Volcans, l'entreprise qu'il a créé pour commercialiser les bulbes, emploie désormais une quinzaine de personnes sans compter les saisonniers. La clé de ce succès tient dans les nombreuses démarches initiées par le jeune homme. "J'ai commencé par créer un logo, un packaging adapté à la vente en GMS et j'ai aussi fait une grosse communication sur les réseaux sociaux." Une stratégie d'autant plus payante à l'heure où les consommateurs s'attachent de plus en plus à consommer local. "Jusqu'ici les gens regardaient peu la provenance de leurs condiments (ail, oignon et échalote). Mettre en avant la territorialité de nos produits à travers notre marque, a, je pense, donné la possibilité aux consommateurs d'y prêter davantage attention."
Julien Aymard a même décidé d'aller encore plus loin. En novembre prochain, le plastique sera banni au profit d'un emballage papier recyclé et recyclable. Le jeune entrepreneur et son groupe de producteurs essaient également de nouvelles méthodes de production pour tendre vers "une agriculture plus raisonnée encore".


Une production stable


Ce dont a besoin encore  plus Julien Aymard, c'est d'une production stable tant en quantité qu'en qualité. Cette année encore, la culture des bulbes a eu besoin de l'irrigation sans laquelle "les calibres de commercialisation ne seraient pas atteints". Hormis ce détail, l'année s'est écoulée tranquillement pour les aulx. "Les oignons et échalotes ont eu quelques attaques de mildiou mais rien d'impactant" selon l'agriculteur. Sur l'exploitation familiale où sont produits 35 hectares d'oignons et 5 hectares d'échalotes, les rendements atteignent environ 65 tonnes/hectare pour les oignons et 35 tonnes/hectare pour les échalotes. Quant aux aulx, Julien Aymard estime les rendements "entre cinq à huit tonnes par hectare d'après les retours de mes producteurs".


Un dossier IGP Ail rose de Billom en cours réalisation


La Fédération des producteurs d'ail rose a toujours pour projet de faire inscrire la production puydômoise auprès de l'INAO. "L'IGP Ail rose de Billom serait une opportunité pour les agriculteurs" selon Julien Aymard. Avec l'arrêt de la betterave sucrière, les anciens planteurs recherchent des cultures de diversification. "L'ail ne suffira bien evidemment pas à remplacer toutes les surfaces perdues mais pourrait être un élement de réponse."
Au-delà de La Ferme des Volcans, d'autres entreprises de l'agroalimentaire du Puy-de-Dôme s'impliquent dans la démarche,  laissant entrevoir un possbile rebond de la production. "L'ail rose de Billom est un super produit qu'il faut valoriser. Le marché de l'ail en France est déficitaire. Nous en manquons chaque année et sommes obligés d'en importer. C'est dommage."

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole