Aller au contenu principal

Nouvelles analyses de lait au 1er janvier 2020

Au 1er janvier, les analyses règlementaires évoluent : une recherche de résidus d’antibiotiques sera réalisée à chaque enlèvement.

L’absence de résidus d’antibiotiques est un des éléments-clés pour garantir la sécurité sanitaire du lait. La filière renforce les dispositifs d’analyse au 1er janvier 2020. A compter de cette date, les échantillons de lait de vache prélevés dans les exploitations pour les analyses de paiement feront systématiquement l’objet d’une recherche de résidus d’antibiotiques. Cette décision, prise par l’interprofession, a été approuvée par le ministère de l’Agriculture.

Le contrôle opéré en laiterie sur chaque lait de collecte perdurera, de manière à éliminer tout lait qui ne serait pas conforme aux limites règlementaires.

Que faire en cas de doute ?

Dans le cas où le producteur a un doute sur la présence de résidus d’antibiotiques avant la livraison du lait, il en informe le collecteur ou l’acheteur et ne livre pas le lait concerné. Entre temps, il est également possible de réaliser ou de faire réaliser un test, en fonction des dispositions prévues par la laiterie. L’acheteur indemnise le lait détruit, à hauteur de 50 % de la valeur du lait non livré (indemnisation valable une seule fois par an et par exploitation).

Le CNIEL met à disposition deux plateformes de renseignements, notamment pour la prévention des mammites et des informations sur la filière : www.cniel-infos.com et www.les-mammites-j-anticipe.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole