Aller au contenu principal

Laiterie de Theix
Nouveau départ pour la Société laitière des Volcans d’Auvergne

Un an et demi après l’acquisition de la laiterie ex-Toury, les repreneurs(1) se lancent dans la rénovation et la modernisation des chaînes d’embouteillage et des process de fabrication.

«Une page se tourne» : c'est en ces termes que Pierre Blanchier, directeur général de la Société laitière des Volcans d'Auvergne, a accueilli le jugement de la Cour de Cassation qui a rejeté le pourvoi déposé par les ex-dirigeants du groupe Toury en association avec Lactalis. « Enfin nous devenons propriétaire de cette entreprise sans avoir la crainte d'une remise en cause de l'acquisition » s'est exprimé le directeur lors d'une conférence de presse organisée sur le site de Theix.

 

Priorité à l'investissement

Désormais, la voie est libre pour de nouveaux investissements au sein de la laiterie. 800.000 euros ont été engagés en 2007 dans la réparation ou l'acquisition de nouvelles machines. 10 millions d'euros sont prévus sur 2008 et 2009 pour assurer le renouvellement de matériels et de process.
« Ces investissements sont essentiels à la poursuite de l'exploitation et nous consacrerons les sommes nécessaires pour assurer la pérennité de cet outil » confirmait Pierre Blanchier.

Délai de trois ans

Le directeur du GLAC se donne trois ans pour remettre l'usine sur les rails. Construite dans les années 70, rénovée dans la décade 80 et réaménagée dans les années 2000, elle nécessite aujourd'hui des investissements de taille visant, en priorité, à aménager la zone de réception du lait et à augmenter la capacité de stockage de lait cru. Lors de la reprise de l'usine en mai 2007, les actionnaires avaient constaté des défaillances importantes dans le matériel (défauts d'entretien sur des chaînes automatiques, machines obsolètes...) et dans le process de stérilisation du lait UHT. « Récemment, nous avons remplacé deux machines d'emboîtage de briques de un litre par deux autres modèles de nouvelle génération afin de sécuriser l'atelier. Ce sont désormais 7000 litres de lait par heure qui sort de la chaîne, soit 80 millions de litres de lait par an issus de cet atelier » détaillait Lionel Chaulet, responsable du site de Theix. Dans la salle d'embouteillage, le prochain investissement portera sur l'acquisition d'une machine vérifiant la bonne apposition des opercules sur les bouteilles de lait. Toutes ces évolutions supposent aussi des investissements humains via le recrutement et la formation du personnel au pilotage des machines, à l'hygiène et à l'évolution des systèmes de fabrication et de contrôle.

(1)- Les actionnaires de la SLVA : Société Capribeur-Société Charentes lait-Société USVAL-Société Lescure-Bougon- L'Union de coopération GLAC- Société Poitou-Chèvre- Société laitière des Monts d'Auvergne- Pierre Blanchier

La laiterie en chiffres

La Société Laitière des Volcans d'Auvergne est dédiée à des marques distributeurs. Elle dessert  l'Est de la France. Elle produit 160 M* (*Millions) de litres de lait UHT dont :

- 80 M de litres en briques de 1 litre,

- 10 M de litres en  briquettes de crème et lait aromatisé,

- 60 M de litres en bouteilles de lait de 1 litre,

- 10 M de litres en bouteilles de 50 cl.

Elle emploie 130 CDI et 40 intérimaires.

70 % de la collecte est commercialisée en lait de montagne.

600 000 litres par jour de lait traité.

800 palettes de produits finis par jour.

Près de 30 camions par jour.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole