Aller au contenu principal

« Nous disons Non à la délation »

David Chauve, Président de la Fnsea 63.

Greenpeace a publié le nom de plus de 4000 agricultrices et agriculteurs travaillant sur des exploitations agricoles qualifiées de « fermes-usines». Elles seraient une cinquantaine dans le Puy-de-Dôme. Dénoncer et jeter à la vindicte populaire des noms d’agriculteurs, des noms de fermes, des adresses, des lieux de vie, est violent. Extrêmement violent ! Une violence insupportable. Derrière ces cartes publiées, nous sommes des agriculteurs qui exercent leur métier consciencieusement ! Des femmes, des hommes et leurs enfants qui sont pointés du doigt et stigmatisés ! Greenpeace se vante même d’avoir reçu du ministère de la Transition Écologique et Solidaire, une liste des exploitations ayant déclaré et obtenu leur autorisation administrative d’exploiter. J’ose espérer que le ministère ne savait pas l’utilisation qui serait faite de ces données !
Nous apportons tout notre soutien aux agricultrices, aux agriculteurs, leurs familles et leurs proches face à ces mises en cause calomnieuses et visant une fois de plus à créer une fracture entre le monde agricole et la société. Nous ne supportons plus ces pratiques. Chaque jour, nous craignons des intrusions sur les exploitations d’élevage, des actions violentes contre les abattoirs ou contre les boucheries. Nous sommes bien désolés de devoir encourager nos adhérents à être vigilants et à nous contacter pendant ou après une intrusion ou la découverte d’images.
L’esprit de responsabilité de chacun, surtout des associations qui se prétendent pacifistes, aurait pourtant dû empêcher ce mode d’action que nous pensions relever d’une période révolue de notre histoire. Nous appelons d’urgence le Gouvernement à condamner avec fermeté cette forme de délation et à apporter une réponse juridique face à ces méthodes. Ces méthodes ne sont pas les nôtres. Et nous en sommes fiers !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole