Aller au contenu principal

Edito
Négociations commerciales, prix du lait : « À chacun sa responsabilité ?»

L’amont de la filière laitière est aujourd’hui à un tournant décisif, la décapitalisation est en marche même dans les régions très laitières. Nous le savons tous, une ferme laitière ne reprend jamais son activité après l’avoir arrêtée. Si nos transformateurs coopératifs ou privés veulent avoir du lait pour alimenter leurs usines dans les années à venir, ils doivent sérieusement se poser la question de la rémunération de leurs fournisseurs, de leurs sociétaires. Si les distributeurs veulent avoir des produits transformés pour remplir leurs rayons, ils doivent sérieusement se poser la question des prix d’achat. La défense autoproclamée du pouvoir d’achat est non seulement mensongère, mais aussi destructrice. La maximisation des profits est court-termiste, à force de scier la branche…
Pour continuer à y croire, pour espérer un avenir pour la filière, l’amont a besoin maintenant d’un signal fort, d’un signal massif, d’un signal jamais envoyé par l’aval solidaire des prix des intrants non négociables qui explosent dans toutes les fermes. Nous avons besoin d’une augmentation générale de 50 €/1000 L de lait payé. Toutes les laiteries doivent dire maintenant à leurs éleveurs nous avons besoin de vous ! Tous les distributeurs doivent cesser ce jeu délétère qui entraînera la ruine de toute une filière et accepter les hausses. Faute de quoi, comme les constructeurs automobiles aujourd’hui, dans quelques années ils seront à la merci des marchés mondiaux pour s’approvisionner en produits laitiers.
50€/1000L de plus payés aux producteurs, c’est par exemple 0,005 € sur un yaourt et 0,06€ sur une bouteille de lait. C’est le prix de l’avenir, c’est la route barrée aux pénuries qui contrairement à ce qui se passe chez nos amis américains ne seront pas liées à la remise en marche d’une usine vétuste, mais à la faillite d’une filière.
Ensemble, refusons la défaite et pérennisons notre filière laitière en payant le lait à sa valeur !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les bâtiments agricoles ont été la cible de grêlons de la taille parfois supérieure à une balle de tennis. De nombreux dégâts sont à déplorer également sur les cultures et l'herbe.
Grêle et orages : les épisodes de trop !
Le Puy-de-Dôme a été touché le week-end de la Pentecôte par de violents orages qui ont détruit des cultures et endommagé…
Tournée calamités des Combrailles : un point de départ pour bâtir le dossier « calamités ».
Grêle : et après ?
Alors que les orages de grêle ont dévasté cultures et bâtiments le week-end de la Pentecôte, les agriculteurs éprouvés par ce…
Lors de l’assemblée générale de la section auvergnate d’Unisylva à Brioude, la coopérative forestière est revenue sur le contexte actuel exceptionnel qui marque la première hausse significative des prix depuis plus de 30 ans.
Les marchés forestiers à des niveaux historiques
La coopérative forestière Unisylva clôture l'année 2021 sur un bilan positif grâce à un contexte exceptionnellement favorable au…
En l'espace de 24 heures, deux vaches de Patrick Boyer ont été dépecées par les vautours dont une où la mort de l'animal n'est pas certaine avant l'intervention des charognards.
Les vautours réapparaissent près d’Égliseneuve-d'Entraigues
Les vautours fauves ont refait leur apparition dans le Puy-de-Dôme près d'Égliseneuve d'Entraigues où Patrick Boyer, éleveur de…
Droit à l’essai : un an de dialogue pour s’associer sur de bonnes bases
Très investies dans la structure Gaec et Sociétés, Brigitte Troucellier, agricultrice dans le Cantal et Maryse Font, agricultrice…
La journée Herbe Richesse des Combrailles a réuni une centaine de visiteurs à Villossanges.
L'herbe, une culture à part entière dans les Combrailles
Les Combrailles étaient à l'honneur la semaine dernière lors d'une journée dédiée aux cultures fourragères organisée par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole