Aller au contenu principal

MFR : Parce que le talent ne passe pas systématiquement par les notes

En offrant un accompagnement personnalisé aux jeunes, les Maisons familiales et rurales les guident non seulement vers un métier, mais les invitent à cheminer vers un projet de vie singulier, en phase avec ce qu’ils sont profondément. La journée des talents, initiée par le réseau le 28 janvier, sera l’occasion de le démontrer.

Julie, Maeva, Morgan, trois jeunes filles pleines d’ambition, aux côtés de Dominique Chartier.

« Venir à la MFR, ça m’a réveillé ». L’enthousiasme débordant de Julie, jeune élève de la MFR de Sainte-Florine en Haute-Loire serait presque suspect s’il n’était pas partagé par la plupart de ses camarades. En formation « services à la personne et aux territoires », Julie, Maeva, Morgan et tant d’autres ont trouvé dans leur établissement bien plus qu’une structure : une famille. Toutes sont unanimes. Alors qu’elle décrochait en quatrième-troisième, la Maison familiale les a révélés. « Tout a changé, quand j’étais au collège, je n’y étais pas du tout avec des notes qui dépassaient rarement la moyenne. Aujourd’hui, j’ai décollé. Dans la mesure où nous sommes dans des classes à plus petits effectifs, nous sommes davantage accompagnés », témoigne Morgan. La recette du succès tient en trois fondamentaux, selon Dominique Chartier, directeur adjoint de la Fédération régionale des MFR d’Auvergne-Rhône-Alpes : « un accompagnement personnalisé des jeunes dans leur globalité, une mobilisation de tous les savoirs qui ne réduit pas les capacités des élèves à leur seul bulletin scolaire, et une école de la vie qui aborde le projet de vie professionnelle au cœur du territoire en favorisant l’alternance ».

Journée des talents : rendez-vous le 28 janvier

Le 28 janvier prochain, les 74 MFR de la région (voir encadré) renouvelleront leur journée des talents pour mettre en avant ce savoir-faire spécifique. Au programme : des tables rondes, des démonstrations, des animations…témoignant du dynamisme du réseau. Cette année, la thématique du « choix » sera au cœur d’un évènement résolument tournée vers l’extérieur. « Cette journée des talents est plus qu’une porte ouverte. Elle démontrera de la capacité des MFR à faire émerger de beaux parcours », explique Marie-Agnès Vigier, directrice de la MFR d’Escurolles dans l’Allier. En effet, si l’insertion dans la vie active des élèves constitue l’objectif ultime de l’ensemble du personnel des MFR, cela va de pair avec tous les vecteurs d’épanouissement des jeunes. « Un parcours réussi c’est celui d’un élève bien dans son corps, bien dans vie, bien avec les autres », résume Majid Manar, directeur de la MFR de Sainte-Florine.

Sophie Chatenet

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole