Aller au contenu principal

Mangez fermier et vivez fermier avec Accueil à la ferme !

Avec ses 8 000 adhérents au niveau national, l’association Accueil à la ferme et en milieu rural est un acteur de poids dans l’économie agricole. Bilan à l’Assemblée générale du 3 avril.

Agnès Valleix (en vert au centre), Présidente de l’association ; Catherine Bouchet, secrétaire adjointe et Aurélie Chabot (à gauche), trésorière, en compagnie des adhérents et d’élus.

À ce jour, ce sont quelque 8 000 adhérents qui ont rejoint l’association Accueil à la ferme et en milieu rural, ce qui en fait le premier réseau de vente directe et d’accueil à la ferme. Pour Alain Aubanel de la Distillerie des 4 vallées en région Auvergne-Rhône-Alpes, la notoriété du groupe est un gros avantage : « beaucoup de clients identifient la marque, ils savent que c’est du sérieux ». En 2016, 9 nouveaux adhérents ont rejoint le cortège dans le Puy-de-Dôme. Parmi eux, le gîte de Na-thalie et Paul Gasteau à Laqueuil-le, déjà classé 4 épis, ou encore la ferme pédagogique de la Moulerette à Montpeyroux où s’est déroulée l’Assemblée générale en présence du député Jean-Paul Bacquet.

 

Du poids dans l’économie agricole

En 2016, l’association Accueil à la ferme a pesé pas moins d’un milliard d’euros dans l’économie agricole nationale. Et l’offre proposée par les 8 000 adhérents est riche et diversifiée et surtout de qualité. 43% des producteurs fermiers du réseau sont sous un signe officiel labellisé, 27% en AOP et 12% en bio. En volume d’activité, le principal canal de commercialisation reste la vente à la ferme pour 52%, contre 21% sur les marchés et 2% pour la vente en ligne. Pour promouvoir cette offre, le réseau a mis en place divers outils tels que le livret Bienvenue à la ferme, édité en 30 200 exemplaires cette année. Mais l’association mise beaucoup sur le visuel, grâce au logo inséré dans leur descriptif par les exploitants agricoles. Nouveauté 2016, une application est désormais téléchargeable sur smartphone.

 

Professionnalisme et compétence

Le succès du réseau Accueil à la ferme est assuré par la communication et les événements organisés. En 2016, un atelier des sens a été mis en place avec la Ferme du Massif à la foire de Clermont-Cournon à destination du jeune public, sur lequel les enfants pouvaient sentir, toucher, voir ou encore déguster à l’aveugle les produits de la ferme. Près de 200 visiteurs ont répondu à l’appel chaque jour. Côté adhérents, un atelier laine de brebis a été inauguré à la Bergerie des Granges à St Sauves d’Auvergne. Les partenaires nationaux sont aussi les ambassadeurs du réseau, comme Chronofresh, Gîtes de France ou encore Vitogaz. « L’avantage est que les adhérents peuvent négocier les tarifs avec nos partenaires », explique Agnès Valleix, Présidente.

« Mangez fermier, vivez fermier »

Voici le nouvel axe de communication de l’association à l’horizon 2020. L’objectif du réseau est d’inciter les consommateurs à manger les produits frais de nos producteurs locaux, achetés direc- tement à la ferme ou sur les marchés, mais aussi de « profiter des plaisirs simples de la vie à la ferme grâce aux offres d’hébergement et de restauration », ambitionne Agnès Valleix.

Accueil à la ferme propose également à ses adhérents diverses formations pour toujours plus de professionnalisme. Parmi elles, comment créer mon site internet ou intégrer l’accessibilité dans nos structures. Et ces offres ont encore séduit leur lot d’agriculteurs, « il y a beaucoup d’hébergements cette année, c’est très agréable », souligne Agnès Valleix. Et de conclure : « je vous souhaite à tous une très bonne saison touristique 2017 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole